Tour de France 2011 : Tyler Farrar remporte la 3e étape

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tour de France 2011.jpg
Les cinq derniers articles


Interprojet
avant 2010
2012 après
Profil de la 3e étape.
Source : Yves LG.

4 juillet 2011. – La 3e étape du Tour de France 2011, tracée sur 198 kilomètres entre Olonne-sur-Mer, en Pays de la Loire, et Redon, en Bretagne, a vu la victoire de l'Américain Tyler Farrar devant le Français Romain Feillu et l'Espagnol José Joaquín Rojas au sprint. Sixième, le Norvégien Thor Hushovd conserve le maillot jaune de leader du classement général sur ses épaules.

Déroulement

Tyler Farrar, vainqueur de l'étape, lors de la 3e étape du Critérium du Dauphiné 2011 à Grenoble.
Source : Matthieu Riegler.

Comme lors de la 1re étape, l'échappée matinale se forme dès le levé du drapeau, lorsque les Espagnols José Iván Gutiérrez (Movistar) et Rubén Pérez (Euskaltel-Euskadi), les Français Mickaël Delage (FDJ) et Maxime Bouet (AG2R La Mondiale) ainsi que le Néerlandais Niki Terpstra (Quick Step) attaquent sur un parcours, entre deux villes-étapes inédites de moins de 15 000 habitants, offrant la véritable première occasion aux sprinters de s'illustrer. Leur avance, qui atteindra un maximum de 8’5”, va rapidement s'élever.

Le peloton ne va réellement réagir qu'à l'approche du sprint intermédiaire de Saint-Hilaire-de-Chaléons, où, alors que Delage, Gutiérrez, Terpstra, Pérez et Bouet passent dans cet ordre, le Britannique Mark Cavendish (HTC-Highroad) pense avoir récolté les dix points qu'offre la sixième place, mais est déclassé, tout comme le maillot jaune norvégien Thor Hushovd (Garmin-Cervélo), pour sprint irrégulier, les deux coureurs ayant joués des coudes, après une accélération du maillot vert belge Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto), qui prend lui sept points. Les dix précieuses unités reviennent donc au Russe Denis Galimzyanov (Team Katusha), qui suivait Cavendish sur la ligne. Du coup, l'écart avec les hommes de tête tombe autour des cinq minutes, ce qui n'empêche pas le tenant du titre du classement de la montagne, le Français Anthony Charteau (Europcar), de bénéficier d'un bref bon de sortie pour aller saluer ses proches sur le bord de la route.

Au sommet du pont de Saint-Nazaire, à cinquante kilomètres de l'arrivée, Delage se montre à nouveau le plus rapide pour aller chercher le point, cette fois pour le maillot à pois, lui permettant de revenir à égalité au classement avec son ex-coéquipier Gilbert, qui conserve toutefois son bien à l'avantage d'un meilleur classement général. Au sein du peloton, le vent soufflant sur le pont provoque des cassures qui piègent notamment l'Italien Ivan Basso (Liquigas-Cannondale) et le champion de France Sylvain Chavanel (Quick Step), qui parviendront à rentrer de suite. Mais ce n'est pas le cas de coureurs tels que le Russe Vladimir Karpets (Team Katusha), qui devront batailler ferme pour refaire leur retard.

Il ne reste plus que vingt bornes à parcourir quand Gutiérrez, imité par l'inévitable Delage, élu combatif de la journée, se débarrasse de ses trois autres compagnons d'échappée. Les deux résistants seront repris à neuf kilomètres de la ligne, tandis que l'Estonien Rein Taaramäe (Cofidis) est victime d'une crevaison au plus mauvais moment mais réussira à réintégrer l'éventail avec l'aide de ses coéquipiers.

Enfin, l'Allemand Danilo Hondo (Lampre-ISD), poisson-pilote de l'Italien Alessandro Petacchi, tente de désorganiser le train de l'équipe HTC-Highroad en sortant dans un faux-plat précédant la flamme rouge. Dans la foulée, un autre Italien, Marco Marcato (Vacansoleil-DCM) fait de même, de façon bien plus franche, comme il l'avait réalisé lors de la cinquième étape du Tour de Suisse qu'avait remportée son coéquipier slovène Borut Božič, qui terminera aujourd'hui huitième. Une chute du Français Samuel Dumoulin (Cofidis) dans le dernier virage sème la pagaille et les Garmin-Cervélo se retrouvent en position de force, puisque l'Américain Tyler Farrar n'a plus qu'à conclure en contenant le retour du Français Romain Feillu (Vacansoleil-DCM) et de l'Espagnol José Joaquín Rojas (Movistar), après avoir été lancé par le leader du classement général Thor Hushovd en personne et le Néo-Zélandais Julian Dean, respectivement sixième et septième, juste derrière Cavendish, grand favori du jour gêné par la chute, qui loupe son premier sprint massif, comme c'est souvent le cas pour lui dans les grands tours. Farrar, de son côté, apparaît ému, le jour de sa fête nationale, dédiant son succès, le premier sur le Tour, à son meilleur ami, le Belge Wouter Weylandt (Leopard-Trek), décédé accidentellement lors d'une autre troisième étape, celle du dernier Tour d'Italie, d'où le « W » qu'il signe avec ses doigts après avoir franchi la ligne. Garmin-Cervélo sort donc grande gagnante avec deux gains d'étapes en trois jours, le maillot jaune et ses deux sprinters qui réalisent une bonne opération au classement par points.

Classements

Étape

1. Flag of the United States.svg États-Unis Tyler Farrar Garmin-Cervélo en 4 h 40 min 21 s
2. Flag of France.svg France Romain Feillu Vacansoleil-DCM + 0 s
3. Espagne Espagne José Joaquín Rojas Movistar m.t.
4. Flag of France.svg France Sébastien Hinault AG2R La Mondiale m.t.
5. Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Mark Cavendish HTC-Highroad m.t.
6. Flag of Norway.svg Norvège Thor Hushovd Garmin-Cervélo m.t.
7. Flag of New Zealand.svg Nouvelle-Zélande Julian Dean Garmin-Cervélo m.t.
8. Flag of Slovenia.svg Slovénie Borut Božič Vacansoleil-DCM m.t.
9. Flag of Germany.svg Allemagne André Greipel Omega Pharma-Lotto m.t.
10. Flag of France.svg France Jimmy Engoulvent Saur-Sojasun m.t.

Général

1. Flag of Norway.svg Norvège Thor Hushovd Garmin-Cervélo en 9 h 46 min 46 s
2. Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni David Millar Garmin-Cervélo + 0 s
3. Flag of Australia.svg Australie Cadel Evans BMC Racing 1 s
4. Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Geraint Thomas Team Sky 4 s
5. Flag of Germany.svg Allemagne Linus Gerdemann Leopard-Trek m.t.
6. Flag of Norway.svg Norvège Edvald Boasson Hagen Team Sky m.t.
7. Flag of Luxembourg.svg Luxembourg Fränk Schleck Leopard-Trek m.t.
8. Flag of Luxembourg.svg Luxembourg Andy Schleck Leopard-Trek m.t.
9. Flag of Denmark.svg Danemark Jakob Fuglsang Leopard-Trek m.t.
10. Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Bradley Wiggins Team Sky m.t.

Points

1. Espagne Espagne José Joaquín Rojas Movistar 64 pts
2. Flag of the United States.svg États-Unis Tyler Farrar Garmin-Cervélo 58 pts
3. Flag of Belgium (civil).svg Belgique Philippe Gilbert Omega Pharma-Lotto 52 pts

Montagne

1. Flag of Belgium (civil).svg Belgique Philippe Gilbert Omega Pharma-Lotto 1 pts
2. Flag of France.svg France Mickaël Delage FDJ 1 pts
3. Flag of Norway.svg Norvège Thor Hushovd Garmin-Cervélo /

Jeune

1. Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Geraint Thomas Team Sky en 9 h 46 min 50 s
2. Flag of Norway.svg Norvège Edvald Boasson Hagen Team Sky + 0 s
3. Flag of the United States.svg États-Unis Tejay Van Garderen HTC-Highroad 1 s

Équipe

1. Flag of the United States.svg États-Unis Garmin-Cervélo en 28 h 30 min 42 s
2. Flag of the United States.svg États-Unis BMC Racing + 1 s
3. Flag of Luxembourg.svg Luxembourg Leopard-Trek 4 s

Combativité

Sources

Sources francophones
Sources anglophones