Tour de France 2011 : Mark Cavendish signe un quatrième succès dans la 15e étape

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tour de France 2011.jpg
Les cinq derniers articles


Interprojet
avant 2010
2012 après
Profil de la 15e étape.
Source : Maxxl2.

17 juillet 2011. – La 15e étape du Tour de France 2011, tracée sur 192,5 kilomètres entre Limoux et Montpellier, en Languedoc-Roussillon, a vu la victoire du Britannique Mark Cavendish devant l'Américain Tyler Farrar et l'Italien Alessandro Petacchi au sprint. Le Français Thomas Voeckler conserve le maillot jaune de leader du classement général.

Parcours

Avant d'observer sa seconde journée de repos dans le département de la Drôme, le peloton devra encore partir de Limoux pour rallier Montpellier. Cette étape est l'ultime occasion pour les sprinters de briller avant les Champs-Élysées. Mais, pour eux et leurs équipiers, le piège réside dans le fait que la traversée des Pyrénées a marqué les organismes, ce qui pourrait accorder une mince chance à une échappée de jouer les troubles-fêtes. L'arrivée à Montpellier rappelle le premier succès d'un coureur africain sur le Tour : Robert Hunter, au sprint, en 2007, alors qu'Alexandre Vinokourov et sa formation Astana avaient réalisé un coup de bordure. Si, dans le cas présent, cette hypothèse est peu envisagée, elle n'est pas à exclure du fait de la proximité avec la Méditerranée en fin d'étape.

Déroulement

Mark Cavendish, vainqueur de l'étape et leader du classement par points, lors de la 2e étape du Tour de Romandie 2010.
Source : Ludovic Péron.

Au deuxième kilomètre, le Français Mickaël Delage (FDJ), coutumier du fait puisqu'il intègre l'échappée matinale pour la cinquième fois depuis le départ de Vendée, lance les hostilités et emmène dans sa roue ses compatriotes Samuel Dumoulin (Cofidis), l'un des plus petits formats du peloton, et Anthony Delaplace (Saur-Sojasun), benjamin de ce Tour, le Néerlandais Niki Terpstra (Quick Step) ainsi que le Russe Mikhail Ignatiev (Team Katusha), reconnaissable à son dos parfaitement plat, prennent la fuite.

Le peloton ne les laisse pas pour autant gagner le large, puisque dès le passage à Carcassonne, l'équipe HTC-Highroad du sprinter britannique Mark Cavendish entame la poursuite, de façon à n'octroyer qu'une relativement faible avance aux cinq hommes de tête. Celle-ci atteint son pic à 4’15” dans l'unique difficulté du jour, la côte de Villespassans, où Ignatiev passe devant et glane un point pour le classement de la montagne.

Depuis, l'écart ne cesse de diminuer et tourne autour de la minute et demie au sprint intermédiaire de Montagnac, qui couronne de justesse Delage, qui a déjà grappillé plus de cent points grâce aux supers-sprints de ce Tour, face à Dumoulin ; Delaplace, Ignatiev et Terpstra suivent, tandis que Cavendish remporte sans surprise dix unités devant ses deux principaux concurrents pour la conquête du classement par points, l'Espagnol José Joaquín Rojas (Movistar) et le Belge Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto), qui en reçoivent respectivement neuf et huit.

À plus de vingt kilomètres de l'arrivée, lorsque l'écart est tombé sous la minute, Ignatiev accélère, Terpstra étant le seul à pouvoir le suivre. Pendant que les trois tricolores se font reprendre à quinze kilomètres du but, les deux meilleurs rouleurs du groupe font de la résistance, jusqu'à ce que le Russe se relève au panneau des six-mille mètres, ce qui n'empêche pas le Néerlandais de poursuivre son effort, ce qui lui vaudra le prix de la combativité. Trois kilomètres plus loin, le protégé de Patrick Lefevere est avalé par un peloton filant à toute allure.

Directement, Gilbert, accompagné du Français Anthony Roux (FDJ) et de l'Italien Marco Marcato (Vacansoleil-DCM) sortent et tentent de semer la zizanie dans le train HTC-Highroad. Mais, déjà, la jonction s'opère et les coureurs se présentent sous la flamme rouge, Cavendish, après avoir évité de peu la mise hors-délais la veille, se débarrasse du dernier adversaire calé dans sa roue, l'Italien Daniel Oss (Liquigas-Cannondale), et n'a plus qu'à achever le travail, gagnant un quatrième succès sur cette Grande Boucle, le dix-neuvième depuis 2008, en contenant le retour de l'Américain Tyler Farrar (Garmin-Cervélo) et de l'Italien Alessandro Petacchi (Lampre-ISD). Manx Express conforte ainsi son maillot vert et réalise un grand pas dans l'optique de le ramener à Paris, à condition de franchir les Alpes.

Journée sans histoire — le top dix ne subit aucune modification — pour le maillot jaune français Thomas Voeckler (Europcar), qui avait pris la tête du classement général à Saint-Flour, juste avant la première journée de repos ; il abordera la seconde, demain, dans la même position.

Classements

Étape

1. Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Mark Cavendish HTC-Highroad en 4 h 20 min 24 s
2. Flag of the United States.svg États-Unis Tyler Farrar Garmin-Cervélo + 0 s
3. Flag of Italy.svg Italie Alessandro Petacchi Lampre-ISD m.t.
4. Flag of Italy.svg Italie Daniel Oss Liquigas-Cannondale m.t.
5. Espagne Espagne José Joaquín Rojas Movistar m.t.
6. Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Ben Swift Team Sky m.t.
7. Flag of Germany.svg Allemagne Gerald Ciolek Quick Step m.t.
8. Flag of France.svg France Tony Gallopin Cofidis m.t.
9. Espagne Espagne Francisco Ventoso Movistar m.t.
10. Flag of France.svg France Sébastien Hinault AG2R La Mondiale m.t.

Général

1. Flag of France.svg France Thomas Voeckler Europcar en 65 h 24 min 34 s
2. Flag of Luxembourg.svg Luxembourg Fränk Schleck Leopard-Trek + 1 min 49 s
3. Flag of Australia.svg Australie Cadel Evans BMC Racing 2 min 6 s
4. Flag of Luxembourg.svg Luxembourg Andy Schleck Leopard-Trek 2 min 15 s
5. Flag of Italy.svg Italie Ivan Basso Liquigas-Cannondale 3 min 16 s
6. Espagne Espagne Samuel Sánchez Euskaltel-Euskadi 3 min 44 s
7. Espagne Espagne Alberto Contador Saxo Bank-Sungard 4 min
8. Flag of Italy.svg Italie Damiano Cunego Lampre-ISD 4 min 1 s
9. Flag of the United States.svg États-Unis Tom Danielson Garmin-Cervélo 5 min 46 s
10. Flag of Belgium (civil).svg Belgique Kevin De Weert Quick Step 6 min 18 s

Points

1. Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni Mark Cavendish HTC-Highroad 319 pts
2. Espagne Espagne José Joaquín Rojas Movistar 282 pts
3. Flag of Belgium (civil).svg Belgique Philippe Gilbert Omega Pharma-Lotto 248 pts

Montagne

1. Flag of Belgium (civil).svg Belgique Jelle Vanendert Omega Pharma-Lotto 74 pts
2. Espagne Espagne Samuel Sánchez Euskaltel-Euskadi 72 pts
3. Flag of France.svg France Jérémy Roy FDJ 45 pts

Jeune

1. Flag of Colombia.svg Colombie Rigoberto Urán Team Sky en 65 h 32 min 29 s
2. Flag of Estonia.svg Estonie Rein Taaramäe Cofidis + 1 min 7 s
3. Flag of France.svg France Arnold Jeannesson FDJ 1 min 25 s

Équipe

1. Flag of Luxembourg.svg Luxembourg Leopard-Trek en 195 h 47 min 43 s
2. Flag of France.svg France Europcar + 6 s
3. Flag of France.svg France AG2R La Mondiale 2 min 32 s

Combativité

Sources

Sources francophones
Sources anglophones