Quetigny (France) : une remise en liberté après une tentative de meurtre sème la consternation

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

3 juin 2007. – Lors d'un précédent article, Wikinews a relaté un lendemain de noces à Quetigny qui a dégénéré en coups de fusil. L'un des protagonistes avait alors tiré quatre coups de fusil à l'encontre d'un jeune Chenevelier de 26 ans. Ces faits étaient d'autant plus grave que les faits se sont produits en pleine journée où des enfants jouaient dehors. Ceci avait alors provoqué la consternation au sein de la population.

Le tireur et un complice avaient été donc été arrêtés vendredi par la gendarmerie. Ces derniers étaient « très connus des services police » selon la formule consacrée.

Le tireur, placé en garde à vue la nuit, a été présenté devant le parquet qui l'a remis en liberté sous contrôle judiciaire. Cette décision a provoqué une vive réaction du maire de Quetigny. Selon les propos recueilli par Le Bien Public, il a déclaré « Il y a tentative d'homicide volontaire, les gendarmes font bien leur travail, il résolvent l'affaire et ça ne sert à rien. Personne n'est incarcéré. Ces deux personnes vont retourner à Quetigny ce soir et expliquer à tout le monde qu'ils font ce qu'ils veulent. Je suis indigné, écœuré, dégoûté. Je vais les croiser dans la rue demain, ils vont me rire au nez. »

Le premier magistrat de la ville a ajouté qu'il se se verrait mal à demander l'aide à la gendarmerie pour diverses dégradations alors qu'une tentative d'homicide volontaire n'entraine pas l'incarcération de son auteur. La réaction des habitants de la commune pourrait être similaire que celle de leur maire quand ils prendront connaissance de la nouvelle.

Voir aussi

Sources

  • ((fr)) – Gilles Dupont« Quetigny : remis en liberté après une tentative de meurtre ». Le Bien public, page 33 juin 2007.