L'opposition népalaise accuse le roi de vouloir instaurer une dictature

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

8 mai 2005. – L'ancien premier ministre de l'opposition Girija Prasad Koirala a accusé le roi Gyanendra du Népal de vouloir instaurer une dictature autocratique.

Il a aussi appelé les investisseurs étrangers à ne plus soutenir le gouvernement népalais, dimanche 8 mai. Il a de plus affirmé que son parti (Parti du Congrès) s'associerait à six autres forces politiques népalaises pour « rétablir la démocratie ». Depuis plus d'une semaine, des affrontements opposent la police et de jeunes manifestants oppositionels.

Le 1er février, le roi avait décrété l'état d'urgence et limogé le gouvernement. Depuis cette prise de pouvoir, légitimée par une rebellion maoïste, tous les pays ont supprimé leur aide militaire au Népal. Après la levée de l'état d'urgence, le 30 avril, l'Inde pourrait relancer son aide notamment logistique prochainement.

Sources

((de))APA/AP« Opposition: König will Diktatur errichten ». Der Standard9 mai 2005.


  • Page Népal de Wikinews Page « Népal » de Wikinews. L'actualité népalaise dans le monde.