Selon un rapport officiel Saddam Hussein n'a aucun lien avec Al-Qaida

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

9 septembre 2006. – Alors qu'il a été établi que les conseillers du président Bush savaient, avant de lancer la guerre contre l'Irak, que ce pays ne disposait pas d'armes de destruction massive, le second prétexte de cette guerre vient de tomber.

En effet, dans un rapport de cinq cents pages publié hier par le Senate Intelligence Committee du Sénat américain, il est désormais établi que non seulement Saddam Hussein n'encourageait pas les terroristes en question, mais, surtout, qu'il s'en défiait.

Pourtant, face à la presse le 21 août 2006, Bush évoquait encore les liens très forts entre Al-Zarqawi, le chef d’Al-Qaida en Irak, et le dictateur irakien. Il a déclaré : "Imaginez un monde avec un Saddam Hussein qui a les moyens de fabriquer des armes de destruction massive, qui paye des suicidaires pour tuer des innocents, qui aurait - qui a des relations avec Al-Zarqawi."

Il a ajouté "personne n'a jamais suggéré dans cette administration que Saddam Hussein a ordonné l'attaque" (World Trade Center).

Sources

Sources francophones
Sources anglophones