RCA: accord entre rebelles et gouvernement à Libreville

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Flag of the Central African Republic.svg
Carte de la Republique centrafricaine

Selon cet accord, le président François Bozizé restera au pouvoir jusqu'au terme de son mandat en 2016.

21 janvier 2013. – Les Rebelles et le gouvernement sont finalement parvenus à un accord suite aux négociations de Libreville.

Selon cet accord, le président François Bozizé restera au pouvoir jusqu'au terme de son mandat en 2016. Il devra toutefois former un gouvernement d'union nationale avec un premier ministre choisi par l’opposition.

Ce dernier va diriger la transition jusqu’aux prochaines élections dans le pays.

L’accord stipule que ni le Premier ministre ni le président Bozizé ne pourront être candidats à la prochaine élection présidentielle.

Jeudi, les rebelles de la coalition Seleka avaient annoncé leur accord pour un cessez-le-feu provisoire d'une semaine avec le régime du président centrafricain François Bozizé.

Florian Ndjadder, un porte-parole des rebelles centrafricains avait déclaré à Libreville que cet accord de principe permettra d’observer la « bonne foi » du président Bozizé. « S'il nous la prouve, nous allons revenir à Libreville pour signer définitivement le cessez- le-feu », avait-t-il déclaré.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 21 janvier 2013

Jour suivant avant