Algérie : au moins 80 morts à In Aménas

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La base de vie de Tiguentourine à 40 km de la ville de In Amenas
Flag of Algeria.svg

21 janvier 2013. – Les officiels algériens disent maintenant que la prise d’otages par des assaillants islamistes et le raid de l’armée sur le site gazier ont fait au moins 80 morts, dont un grand nombre d’otages étrangers. Ils affirment avoir retrouvé 25 autres corps dans les décombres, mais vu leur état, il est difficile de dire s’il s’agit de ceux de ravisseurs ou d’otages.

Les forces algériennes ont capturé 5 militants lors du raid de samedi. Selon l’agence Algérie Presse Service, les ravisseurs ont tué 7 otages pendant ce raid, tandis que les troupes algériennes ont tué 11 des militants.

Mokhtar Belmokhtar, chef du groupe « Signataires par le sang », a revendiqué l’assaut contre le site gazier d’In Aménas. Dans une vidéo mise en ligne dimanche, il a dit agir au nom d’Al Qaïda, précisant que 40 militants de pays musulmans et occidentaux avaient mené cette opération. L’attaque, a-t-il déclaré, était en réponse à l’intervention militaire française contre d’autres militants liés à Al Qaïda au Mali.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 21 janvier 2013

Jour suivant avant