Mort de George Floyd : l'armée en renfort contre les émeutes

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Manifestation suite au décès de George Floyd contre les violences policières.

30 mai 2020. – Après la mort de George Floyd, les États-Unis connaissent des émeutes dans certaines régions en représailles à sa mort. Selon le New York Times, le ministère de la Défense américain a demandé à l'armée de prendre position dans les villes. 500 membres de la Garde nationale et la mise en place d'un couvre-feu n'ont pas suffi pas à calmer la colère des manifestants du Minnesota qui ont défilé pacifiquement avant de mettre le feu à des commerces et à un commissariat. Les manifestants ont pillé des magasins et distribué ce qu'ils avaient pris à la population.

La Garde nationale et la police n'ont pas réussi à obtenir le calme, ce qui a conduit le gouverneur du Minnesota, Tim Walz, à faire une conférence de presse en affirmant que « la situation est extrêmement dangereuse ». Il a fait un appel au calme tandis que le maire de Minneapolis, Jacob Frey, a déclaré que brûler une ville n'« a rien d'honorable ».

À New York, des violences ont eu lieu aussi dans le quartier de Brooklyn, et le maire de la ville, Bill de Blasio, annonce que les policiers et les manifestants qui ont commis ces violences devront répondre de leurs actes après des incendies, des citoyens et des policiers blessés.

Le président américain Donald Trump demande à ce que les gouverneurs fassent le nécessaire afin de mettre fin aux émeutes en se montrant plutôt dur pour les manifestants trop violents qui dégradent et pillent les propriétés. Il ajoute que l'armée est prête à intervenir le plus rapidement possible sur simple demande des gouverneurs.


Source[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

30 mai 2020

Jour suivant avant