Donald Trump coupe les relations entre les États-Unis et l'OMS

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Donald Trump le 11 mai dans les jardins de la Maison Blanche.
Extrait vidéo de la conférence où Donald Trump fait l'annonce de couper les relations entre les États-Unis et l'OMS. Vidéo en anglais et sous titrée en français

30 mai 2020. – Donald Trump a mis un terme ce vendredi aux relations entre les États-Unis et l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui est l'agence de l'Organisation des Nations unies (ONU) dans le domaine de la santé. Le président américain avait déjà coupé le financement et avait menacé depuis plusieurs semaines de sortir de l'OMS.

M. Trump reproche également à l'OMS sa mauvaise gestion de la crise de la COVID-19 et d'avoir dissimulé initialement la propagation du virus. Donald Trump a justifié son choix : « Parce qu'ils ont échoué à faire les réformes nécessaires et requises, nous allons mettre fin aujourd'hui à notre relation avec l'Organisation mondiale de la santé et rediriger ces fonds vers d'autres besoins de santé publique urgents et mondiaux qui le méritent. » Et il a à nouveau dénoncé le rôle de la Chine, qui aurait selon lui, « un contrôle total sur l'Organisation mondiale de la santé, même si elle ne paie que 40 millions de dollars par an par rapport à ce que les États-Unis ont payé, ce qui représente environ 450 millions de dollars par an. Nous avons détaillé les réformes qu'elle doit faire et nous sommes engagés directement avec eux, mais ils ont refusé d'agir. »

En coupant les ponts de cette façon en pleine pandémie, les États-Unis plombent les maigres finances de l'organisation de 7 000 employés.

La communauté scientifique est stupéfiée par cette annonce alors que la pandémie de COVID-19 fait toujours rage avec 360 000 morts dans le monde. « Le gouvernement américain joue au voyou en pleine urgence humanitaire » a déclaré Richard Horton, rédacteur en chef de « The Lancet », une prestigieuse revue médicale britannique. Il qualifie la décision de « folle et terrifiante ».

De son côté, l'Union européenne a exhorté les États-Unis à reconsidérer leur décision. « La coopération et la solidarité mondiales par le biais d’efforts multilatéraux sont les seuls moyens efficaces et viables de gagner cette bataille à laquelle le monde est confronté » a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Qualifiant de « sérieux revers pour la santé mondiale », la décision américaine, le ministre allemand de la Santé a demandé à l'Union européenne de compenser le financement à l'OMS.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

30 mai 2020

Jour suivant avant