Venezuela : manifestations étudiantes après une tentative de viol sur le campus de l'université des Andes

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
thumbs
Voir aussi
Localisation du Venezuela
Localisation du Venezuela

10 février 2014. – À la suite d'une tentative de viol mardi 4 février sur une étudiante de l'université des Andes à Táchira, un mouvement étudiant spontané de protestation s'est mis en place. La manifestation, démarrée mardi dans la matinée se prolonge le jour suivant et voit un sursaut de violence jeudi 6 février.

Des agressions et confrontations ont lieu des deux côtés dans l'après-midi, entraînant l'arrestation de deux étudiants et quelques dégâts matériels alors que six policiers sont blessés par les jets de pierres, d'objets divers et de bombes lacrymogènes. Vers onze heures, les négociations entre les autorités du campus et la police permettent à la situation de se dénouer par le retrait des forces de l'ordre et le retour des étudiants dans l'établissement. Malgré l'apaisement, l'agitation connait un regain de vigueur jeudi 6 février lorsqu'un groupe de manifestants vandalise l'entrée de la résidence du gouverneur de Táchira.

Suite aux événements, le gouverneur accuse nommément Leopoldo López, leader d'un des partis d'opposition, d'avoir fomenté les manifestations ; le président du Venezuela, Nicolás Maduro, étiquette les manifestants ayant vandalisé la résidence de groupuscule affilié à la droite fasciste.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 10 février 2014

Jour suivant avant