RCA : Situation toujours très tendue à Bangui

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Flag of the Central African Republic.svg
Le Président François Bozizé
Carte de la République centrafricaine

1er janvier 2013. – La situation restait tendue ce mardi à Bangui, alors que les rebelles menacent de prendre la ville de Damara, le dernier bastion des forces gouvernementales, à seulement 75 kilomètres de la capitale. On signalait des incidents dans la capitale centrafricaine.

Le Président François Bozizé est toujours prêt à négocier avec les rebelles et à former un gouvernement d'union nationale. Il a également confirmé qu'il ne sera pas candidat à sa propre réélection à la fin de son mandat en 2016.

Entre-temps, les dirigeants d’Afrique centrale tentent d'organiser des pourparlers de paix au Gabon le 10 janvier entre le gouvernement centrafricain et l’alliance rebelle de la Séléka qui a occupé un tiers du pays en moins de trois semaines.

Les rebelles pourraient continuer leur progression vers la capitale à partir de leur position de Sibut, à seulement quelque 180 km de Bangui.

Conflit centrafricain de 2012[modifier | modifier le wikicode]

Le conflit centrafricain de 2012 est un conflit situé en République centrafricaine qui éclate en décembre 2012 entre le gouvernement centrafricain et les rebelles de la Coalition du Séléka. De nombreux rebelles sont des anciens participants à la guerre civile de Centrafrique qui ravagea le pays entre 2004 et 2007. Les rebelles accusent le président centrafricain François Bozizé d'avoir failli à respecter les accords de 2007 qui mirent fin à la guerre civile. Les rebelles de la Coalition du Séléka démarrent une offensive le 10 décembre 2012, s'emparant de plusieurs villes majeures dans le centre et l'est du pays. Alors que le Tchad voisin accepte d'envoyer des troupes d'interposition, la France refuse de s'engager dans le conflit, malgré les appels du président Bozizé. Paris a néanmoins envoyé 150 soldats de plus, pour assurer la protection des ressortissants européens et français.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]


Source[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 1er janvier 2013

Jour suivant avant