États-Unis : Obama appelle la Chambre des représentants à adopter l'accord budgétaire

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sénat américain
Barack Obama

1er janvier 2013. – Le Sénat a approuvé lundi soir un plan de compromis pour éviter le « gouffre fiscal », une série de réductions drastiques des dépenses publiques et de hausses d'impôts pour tous.

Cet accord est le fruit de deux jours de négociations marathon entre la Maison Blanche et les républicains du Congrès.

Dans un vote inhabituel très tôt le jour de l'An, les sénateurs ont approuvé le plan par 89 voix contre 8.

Le président Barack Obama a salué l'action du Sénat et a exhorté la Chambre des représentants à adopter le projet de loi « sans délai ». Les dirigeants républicains et démocrates ont prévu de discuter de la législation avec leurs collègues à la Chambre des représentants cet après-midi, mais aucun vote immédiat n’était prévu.

Pour M. Obama, il y a urgence à ce que le Congrès entérine le projet de loi, vu que le plafond légal de la dette américaine, qui est fixé à 16.394 milliards de dollars, est en passe d'être atteint. Il lui faut négocier le relèvement de ce plafond dans les plus brefs délais.

Source[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 1er janvier 2013

Jour suivant avant
  • Page États-Unis de Wikinews Page « États-Unis » de Wikinews. L'actualité américaine dans le monde.