Deux Premiers ministres interdits aux Fidji

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
John Howard, Premier ministre d'Australie.
Helen Clark, Premier ministre de Nouvelle-Zélande.

2 février 2007. – Les Premiers ministres d'Australie et de Nouvelle-Zélande, John Howard et Helen Clark respectivement, ont été interdits de se rendre aux Fidji selon la télévision fidjienne qui a découvert leurs noms sur une liste d'immigration.

La liste du Département d'immigration interdit à des personnes l'entrée aux Fidji, ou leur interdit de quitter le territoire. La liste contient aussi les noms d'activistes civils et politiques, d'hommes d'affaires, de politiciens, et de représentants syndicaux.

Mme Clark a déclaré que le Premier ministre auto-proclamé Voreqe "Frank" Bainimarama est seulement en train de se creuser un plus grand trou et qu'il était mal avisé d'écouter quoique puisse dire M. Bainimarama. M. Bainimarama a quant à lui déclaré que s'il ne pouvait se rendre dans leurs pays, ils ne pouvaient donc visiter le sien.

L'Australie et la Nouvelle-Zélande avaient déjà mis une interdiction en place interdisant aux politiciens et officiels de haut rang d'entrer dans l'un ou l'autre des deux pays en raison de leur désapprobation du récent coup d'état fidjien mené par M. Bainimarama. Les deux pays ont également imposé d'autres sanctions.

Voir aussi

Sources



  • Page Australie de Wikinews Page « Australie » de Wikinews. L'actualité australienne dans le monde.