Cyclisme : Jef d'Hont contraint à indemniser Walter Godefroot

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cyclisme
Walter Godefroot, lors de Paris-Nice 1997

27 mars 2010. – Selon l'agence Belga, qui a rapporté l'information hier, l'ancien soigneur cycliste belge Jef d'Hont a été contraint à verser une indemnité à l'ancien directeur de l'équipe allemande Team Telekom[1], son compatriote Walter Godefroot.

S'élevant à 7 500 euros, l'indemnité[2], décidée par un tribunal de première instance, fait suite à des propos tenus par d'Hont dans son ouvrage Mémoires d'un soigneur[3]. Ceux-ci accusaient Godefroot d'avoir participé à l'organisation du dopage au sein de la formation Team Telekom lorsqu'il en était directeur. Il l'a donc poursuivi en justice.

Si certains coureurs de Telekom ont effectivement été convaincus de dopage à la suite des scandales, qui ont éclaté à partir de 2006, le tribunal a jugé que Jef d'Hont n'avait pas apporté de « preuves suffisantes » pour confirmer ses dires, tout en soulignant que Walter Godefroot était informé du dopage dans l'équipe.

Notes


Voir aussi : la série « Dopage dans le cyclisme »


Sources