Chine : Pékin ferme trois grandes centrales électriques au charbon pour réduire la pollution

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau de la Chine
Voir aussi
Articles sur Wikipédia
Localisation de la Chine
Localisation de la Chine
Une photo de Pékin en 2014 qui illustre la pollution de l'air.

29 mars 2015. – Pékin a fermé trois des quatre grandes centrales de charbon de son territoire. La centrale électrique de Energy Investment Group a fermé le 19 mars 2015, suivie de la centrale de Guohua Power Company le lendemain. La centrale électrique appartenant à China Datang Corporation a été la première à fermer en juillet 2014. On prévoit que l'ensemble des usines restantes détenues par China Huaneng Group fermeront d'ici 2016.

Les centrales seront remplacés par quatre centrales au gaz naturel. Ces usines devraient produire deux fois plus d'électricité que les centrales au charbon. Selon Reuters, Pékin prévoit également importer de l'énergie depuis d'autres provinces.

Ces fermetures marquent une réelle volonté de réduire la pollution dans la capitale et le pays dans son ensemble. Le charbon contient plus de carbone que tous les autres combustibles fossiles et est le plus grand producteur de CO2 de la planète. Une étude menée par l'Institut des ressources mondiales en 2011 a démontrée que la Chine était le principal émetteur de carbone dans le monde.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Page Chine de Wikinews Page « Chine » de Wikinews. L'actualité chinoise dans le monde.
Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 29 mars 2015

Jour suivant avant