Championnat de France élite 2009-2010 de water-polo : résultats de la deuxième journée

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

31 octobre 2009. – Une semaine après des tours de coupes d'Europe pour trois clubs et une semaine avant un nouveau tour, a eu lieu, ce soir samedi, la deuxième journée du championnat de France élite de water-polo.

Elle a eu lieu dans le même contexte de conflit entre arbitres en grève et Fédération française de natation que la première.

Les résultats des matchs

Résultats complets de la deuxième journée élite
Hôte Score Visiteur 1 2 3 4
Aix-en-Provence N 7 - 5 FNC Douai 1-1 3-2 1-2 2-0
CN Aix-les-Bains 14 - 11 DFC Sète 3-0 5-3 4-7 2-1
CN Noisy-le-Sec 1 - 19 Montpellier WP 0-3 1-4 0-7 0-5
NC Saint-Jean-d'Angély 5 - 14 CN Marseille 1-4 0-3 3-4 1-3
SN Strasbourg 9 - 12 ON Nice 1-4 4-3 2-4 2-1
Source : Fédération française de natation.

La journée en contexte

Le Cercle des nageurs de Marseille et les Dauphins de Sète devaient repartir du bon pied après leurs piètres résultats au second tour de l'Euroligue pour le premier et au premier tour du Trophée LEN pour les seconds.

C'est chose faite pour les Marseillais redevenus le champion national avec neuf buts d'avance contre le Nautic Club angérien. Les Sétois ont, eux, rencontré une équipe d'Aix-les-Bains en grande forme qui a mené 8-3 à la mi-temps et qui a conservé au final trois buts d'avance malgré la réaction héraultaise de sept buts au troisième quart-temps.

Le troisième européen, le Montpellier Water-Polo devait montrer sa capacité à récupérer après un groupe A exigeant[1] et à une semaine d'un second tour tout aussi difficile chez le tenant hongrois du Trophée LEN, le Szeged Beton. Les nageurs noiséens n'ont pu placer qu'un seul but dans le deuxième quart-temps.

D'après les connaisseurs, le promu Aix-en-Provence Natation pouvait s'imposer contre les Francs nageurs cheminots de Douai et troubler le haut habituel du classement après sa septième place en coupe de France et sa relative résistance contre le champion marseillais en première journée. C'est fait par deux buts d'avance acquis dans le dernier quart-temps.

Enfin, à Strasbourg, après la lourde défaite à Montpellier, l'entraîneur Sébastien Bérenguel voudrait que son équipe ne « laisse [pas] ses couilles au vestiaire » après tous les entraînements et préparations tactiques effectués avant le championnat[2]. Malgré une résistance au score, les Strasbourgeois s'inclinent de trois buts devant le vice-champion niçois.

Conflit arbitres-fédération

Commencée fin septembre, la grève des arbitres n'a finalement pas pris fin. Du problème financier et fiscal du dédommagement des arbitres, le nœud du conflit se noue désormais autour de la constitution d'une sous-commission sur le thème de l'arbitrage dans le water-polo français.

Sa composition a été annoncée jeudi 29 octobre par la Fédération française de natation avec Bernard Rayaume comme président, et messieurs Jean-Claude Chambraud, Patrick Clemençon (secrétaire), Jean-Bernard Decoyere et Emmanuel Rapp comme membres désignés[3].

Cette composition n'est pas acceptée par le collectif Arbitres en colère. Pour eux, seul Patrick Clemençon a la légitimité au sein du monde du water-polo français pour présider cette sous-commission. Certains des membres choisis par la Fédération ne sont pas acceptables aux yeux du collectif. Mais surtout, Patrick Clemençon a communiqué les mails par lesquels il refusait et de présider une commission sans pouvoir en choisir les membres et sinon d'en être seulement le secrétaire[4].

La Fédération a désigné normalement suffisamment d'arbitres pour l'élite et la nationale 1, ce samedi, le championnat de National 2 étant de repos. Toutefois, les arbitres grévistes ont lancé des appels à ne pas jouer[5] sans être entendu par les clubs de l'élite et de national 1.

Le classement après la deuxième journée

Le Montpellier Water-Polo mène toujours par la différence de buts, mêlant meilleure attaque et meilleure défense d'un championnat naissant. Derrière, le Cercle des nageurs de Marseille remonte de deux places au coude à coude avec son dauphin niçois.

Les clubs aixois prennent position en milieu du classement en rejoignant Sète et Douai à trois points tandis qu'à l'arrière, le Cercle des nageurs noiséens s'enfonce brutalement, conséquence immédiate de sa contre-performance défensive de ce soir.

Classement général après la première journée
Class. Club Pts J G N P pp pc +-
1. Montpellier Water-Polo 6 2 2 0 0 33 6 27
2.Green Arrow Up.svg Cercle des nageurs de Marseille 6 2 2 0 0 23 10 13
3.Red Arrow Down.svg Olympic Nice Natation 6 2 2 0 0 22 11 11
4.Red Arrow Down.svg Dauphins FC Sète 3 2 1 0 1 30 27 3
5. Francs nageurs cheminots de Douai 3 2 1 0 1 17 16 1
6. Cercle des nageurs d'Aix-les-Bains 3 2 1 0 1 23 23 0
7. Aix-en-Provence Natation 3 2 1 0 1 12 14 -2
8.Green Arrow Up.svg Société de natation de Strasbourg 0 2 0 0 2 14 26 -12
9. Nautic Club angérien 0 2 0 0 2 7 24 -17
10.Red Arrow Down.svg Cercle des nageurs noiséens 0 2 0 0 2 14 38 -24

Sources : Fédération française de natation.
Légende : vert pour les places qualificatives de la série finale, rose pour le barragiste et saumon pour la relégation en National 1.

Sources

  1. Voir les articles de Wikinews du 22 au 25 octobre 2009.
  2. ((fr))Christophe Schnepp« Une question d'orgueil ». Les Dernières Nouvelles d'Alsance31 octobre 2009.
  3. Communiqué de la FFN du jeudi 29 octobre 2009.
  4. Communiqué des Arbitres en colère, « Grève des arbitres », Forum du polo français, 29 octobre 2009.
  5. ((fr))« Tout terrain ». Midi libre31 août 2009.