COVID-19 : la Pologne ferme plusieurs mines de charbon face à la hausse des cas

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La mine de Zofiowka concentre 60% des nouveaux cas de COVID-19.

8 juin 2020. – La région minière de Silésie en Pologne est l'épicentre de la pandémie de COVID-19 dans le pays. 60% des nouveaux cas de COVID-19 enregistrés samedi étaient issus de la seule mine de Zofiowka gérée par la société JSW. Dans un communiqué, JSW a précisé avoir enregistré 2 771 cas de COVID-19 au sein de ses effectifs. La société note qu'ils sont principalement présents dans les mines Pniówek et Zofiowka.

Wikinews-logo.png
Dossier
Pour plus de détails sur ce sujet, Wikinews a établi le dossier Pandémie de COVID-19.
Ce dossier permet de situer cet article dans son contexte.

Face à cette hausse des cas, la Pologne a décidé d'arrêter l'extraction de charbon à partir du 9 juin, et cela pendant 3 semaines dans 12 mines. D'après l'agence de presse Reuters qui cite des sources interrogées, trois mines pourraient définitivement fermer dans les mois à venir, sans préciser s'il s'agit des mines qui fermeront pendant trois semaines. La COVID-19 aurait anticipé ces fermetures. Le gouvernement conservateur de Droit et justice (PiS) pourrait présenter un plan de restructuration du secteur. Gros pourvoyeur d'emplois, il s'agit également du secteur qui est le principal fournisseur d'énergie du pays, tant pour les centrales électriques au charbon que pour le chauffage domestique.

Science portal icons.png
Thèmes


Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

8 juin 2020

Jour suivant avant