Biologie : des généticiens réussissent à activer par laser l'instinct de chasse chez des souris

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Ces expériences ont été effectuées sur des souris de laboratoire.

20 janvier 2017. – Dans le cadre d'une recherche publiée jeudi dans Cell, les scientifiques de l'Université Yale rapportent qu'ils ont réussi à déclencher le comportement instinctif de chasse chez des souris en utilisant l'optogénétique, une manière d'activer les cellules du cerveau d'un organisme lorsqu'elles sont exposées à un laser.

L'équipe de recherche a utilisé un virus conçu pour cibler et modifier des ensembles spécifiques de neurones. Ensuite, ils ont équipé les souris avec des fibres optiques intracrâniennes pour pouvoir exposer leur cerveau à la lumière bleue à volonté. Le système a excité deux ensembles différents de neurones, tous deux situés dans l'amygdale, qui est la partie du cerveau associée à l'émotion et l'agression. Un ensemble stimule les comportements de poursuite de proies, comme le harcèlement, et l'autre stimule l'animal pour qu'il utilise ses muscles de la mâchoire et du cou. Lorsqu'elles sont exposées au laser, les souris se mettent d'abord à guetter, puis bondissent sur n'importe quel objet dans leur enceinte et le mordent, même des objets sans aucune odeur de nourriture ou sans rapport avec une proie, comme des bâtons et des bouchons.

« Nous allumions le laser et elles sautaient sur un objet, le retenaient avec leurs pattes et le mordaient intensément comme si elles tentaient de le capturer et de le tuer », explique le chercheur principal et Professeur Associé de Psychiatrie à l'Université Yale, Ivan de Araujo. Les souris se comportent normalement en-dehors de l'expérience.

Le travail a été inspiré par le désir d'Araujo d'étudier le comportement alimentaire naturel, par opposition aux animaux mangeant passivement des boulettes de nourriture. L'étude a porté sur de nombreuses parties du cerveau déjà connues pour être associées à l'alimentation, et les résultats suggèrent que certaines zones sont associées à la chasse et à l'alimentation et d'autres seulement à un seul comportement. La stimulation de la substance grise périaqueducale (PAG) du cerveau contrôle le comportement de chasse et la stimulation de la formation réticulée contrôle la morsure. Les chercheurs disent que cela montre que l'amygdale est susceptible de contrôler la chasse et le comportement mordant chez beaucoup de vertébrés à mâchoires, voire tous. Les expériences ont été financées par des organismes de recherche nationaux, aux États-Unis et en Chine, et le gouvernement du Brésil.

La découverte a inspiré des comparaisons, par l'équipe de recherche et la presse, avec les zombies de The Walking Dead, d'autant que le comportement était plus prononcé lorsque les animaux avaient faim. Les chercheurs ont noté que les sujets n'ont attaqué aucune des autres souris. Selon eux, cela montre qu'ils ont stimulé spécifiquement le comportement prédateur et n'ont pas rendu, dans l'ensemble, les animaux plus en colère ou agressifs.

Cependant, l'étude n'a pas indiqué si les effets de la lumière du laser étaient semblables à ceux de la pleine lune.

Écouter cet article · (info)
Icône d'un haut-parleur
Ce fichier audio a été créé d'après la version datant du 22 janvier 2017, et ne reflète pas les modifications ultérieures de l'article.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 20 janvier 2017

Jour suivant avant