Yémen : le chef d'Al-Qaïda tué par une frappe américaine

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation du Yémen

16 juin 2015. – Nasser Al-Wahishi, le chef d'Al-Qaïda dans la péninsule Arabique, a été tué par une frappe américaine dans le Sud du Yémen, d'après des responsables américains. L'organisation terroriste a confirmé la mort de son leader via une vidéo posté sur YouTube par Al-Malahem, le service de propagande du groupe jihadiste : « Wahishi a été tué dans une attaque de drone américaine qui l'a visé, ainsi que deux autres moujahidines ».

C'est un nouveau coup qui est porté contre la nébuleuse terroriste. En effet, la mort de Nasser Al-Wahishi intervient seulement quelques heures après une attaque visant en Libye le redoutable djihadiste Mokhtar Belmokhtar, qui aurait néanmoins survécu au bombardement.

Al-Qaïda au Yémen, aussi appelé Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), est considéré par Washington comme la branche la plus dangereuse du mouvement islamiste radical. Les États-Unis avaient annoncé en octobre 2014 offrir 45 millions de dollars de récompense pour la capture de huit des dirigeants du groupe, dont son chef Nasser Al-Wahishi.

AQPA est à l'origine de plusieurs tentatives d'attentats aux États-Unis et ailleurs, dont une tentative d'attaque contre un avion de ligne à Detroit (nord des Etats-Unis) en 2009. Les frères Chérif et Saïd Kouachi, auteurs de l'attaque meurtrière contre le journal satirique Charlie Hebdo le 7 janvier dernier à Paris, avaient ainsi dit agir au nom d'AQPA. Cette dernière a par la suite revendiqué l'attaque.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 16 juin 2015

Jour suivant avant