France : la maire de Montauban Brigitte Barèges en garde à vue

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

16 juin 2015. – La maire de Montauban, Brigitte Barèges (parti Les Républicains), a été placée en garde à vue ce matin à Toulouse pour « détournement de fonds publics, complicité et recel de ce délit, faux et usage », dans le cadre d'une enquête sur un emploi possiblement fictif.

L'enquête de la police judiciaire de Toulouse porte sur l'emploi supposé fictif qui aurait été attribué à Jean-Paul Fourment pour écrire des articles favorables à la municipalité dans Le Petit Journal, un quotidien local proche de la maire. J.-P. Fourment, ancien chargé de communication et directeur de campagne de la maire, a reconnu avoir été payé par la commune pour ces articles.

Trois collaborateurs de B. Barèges ont également été placés en garde-à-vue : Jean-Pierre Fourment, ancien chargé de communication et directeur de campagne, Stéphane Bensmaine, ancien directeur de cabinet, et Alain Paga, directeur du Petit Journal.

Brigitte Barèges, maire de Montauban depuis 2001, dénonçait l'année dernière « l'absurdité des dénonciations malveillantes - et politiciennes » qui intervenaient « comme par hasard à la veille des élections municipales ». Le Conseil d'État a depuis rejeté les comptes de campagnes.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

16 juin 2015

Jour suivant avant
  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.