Tunisie : édification d'un mur pour empêcher les infiltrations terroristes

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

8 juillet 2015. – À la suite de l'attentat de Sousse où 38 personnes ont été tuées dans un hôtel et après avoir décrété l'état d'urgence, le gouvernement tunisien a annoncé qu'il construira un mur de près de 200 kilomètres le long de sa frontière avec la Libye avant la fin de l'année 2015. Ce mur ira de Dehiba, au sud-est, à Ras Jedir au bord de la Méditerranée. L'objectif est d'empêcher les terroristes libyens d'entrer en Tunisie.

Le mur devrait être érigé avant la fin de l'année. Cette mesure radicale est destinée « à endiguer la menace terroriste », a déclaré Habib Essid, le chef du gouvernement. En effet, des armes et des terroristes transitent régulièrement entre les deux pays. La barrière s'étendra sur 168 kilomètres seulement, 280 kilomètres longeant une zone militaire n'étant pas couverts.

La Libye connaît, depuis la chute de Kadhafi, une forte instabilité politique et une violente guerre civile qui a déjà fait près de 3 000 morts

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 9 juillet 2015

Jour suivant avant