Trophée LEN 2009-2010 : deux victoires montpelliéraines au deuxième jour du premier tour

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

23 octobre 2009. – Aujourd'hui vendredi, le Montpellier Water-Polo a remporté ses deux matchs de la deuxième journée du premier tour de qualification du Trophée de la Ligue européenne de natation.

Hôte de la compétition, son équipe place vingt-cinq buts contre quatre aux Danois du Frem Odense. Le suspense fut plus grand pour devancer d'un but les Roumains du Dinamo de Bucarest. L'équipe s'est mieux engagée dans le match que face au Ferencváros Torna Club de Budapest, la veille.

Le match MWP-Dinamo

Dès sa première attaque, le Montpellier Water-Polo marque par son numéro 8, Richard Van Eck. Comparé à la veille, l'attaque est vive tout de suite ; la défense en place avec un respect des consignes de l'entraîneur Fabien Vasseur : protection du but contre le pivot adverse, bras levés en cas de recherche de tir, marquage pour limiter la recherche de possibilités. Cependant, les Roumains suivent le rythme, même si les barres à angles droits des buts format européen laissent passer peu de ballon. Emil Hansen Morgen (n°4) parvient à marquer une minute avant la fin du premier quart-temps de huit minutes. 2-0 pour les locaux dans la piscine d'Antigone.

Entre première et deuxième période, Fabien Vasseur, accroupi, relance ses joueurs.

Dos au but, d'un mouvement circulaire du bras droit, le capitaine montpelliérain, Andrès Aguilar (n°2) augmente rapidement le score dans la première minute de la seconde période. Après un pénalty manqué de Raphaël Pirat (n°9), Adrian Cretu, le n°6 du Dinamo, ouvre le score de son équipe dans l'attaque qui suit et double son acquis par la suite. Se succèdent dans les trois dernières minutes, un nouveau but de Van Eck, puis une réponse roumaine de George Georgescu (n°10) et la conclusion montpelliéraine du 7 Mathieu Peysson. 3-3 pour la période, Montpellier a conservé son avance de buts : 5-3 malgré la pression mise sur ses pivots successifs.

Après la mi-temps, il faut attendre presque deux minutes et demi pour qu'un but soit marqué par Peysson qui, plus tard, rate une occasion de marquer alors qu'il a décidé de foncer seul avec le ballon à travers la défense roumaine. Cependant, un festival bucaresti s'enclenche : Adam Maklari (n°2), puis un doublé du 7 Alexandru Barabas Matei Guiman permettent l'égalisation. Le Montpellier Water-Polo conserve un but d'avance à la fin du troisième quart grâce à un but de Pirat vingt-huit secondes avant la pause.

Dans un dernier quart-temps où la petite centaine de spectateurs clame son soutien sans faille au MWP, les deux équipes sont sous la pression des égalisations roumaines contre les reprises d'avance françaises. Matei Guiman, de nouveau, obtient l'égalisation à 7 partout qu'annule un but de Mathijs De Bruijn (n°6). Le même n°7 roumain recommence d'un tir tout droit dans les buts après une défense victorieuse de Montpellier gâchée par une mauvaise passe entre un joueur et le gardien Soufien Riabi, aussi acclamé que les buteurs de son équipe. Deux minutes et demi avant la fin du match, Emil Hansen redonne l'avantage au MWP. Les entraîneurs utilisent les temps morts pour maintenir la pression sur leurs joueurs. Le Roumain Liviu Raducanu en demande un à trente-six secondes du coup de sifflet final. La dernière attaque du Dinamo Bucarest est stoppée par les Montpelliérains.

Victoire 7 à 6 pour un MWP qui retrouve le sourire après les tristes mines de la défaite contre le FTC Budapest.

La journée

Comme sur le sprint du début de seconde période, Budapest a toujours eu une bonne longueur d'avance sur les amateurs du Frem Odense.
Difficile de mobiliser le public sur le premier match de l'après-midi quand ce n'est pas le Montpellier Water-Polo qui joue.
Observés par les joueurs d'Odense et de Budapest, au repos jusqu'à samedi après-midi, l'entraîneur Mirko Vicevic rappelle ses consignes à grands renforts de mouvements.

Le matin, a eu lieu la deuxième session de matchs : sans problème pour Montpellier face au Frem Odense (25-4), ni pour le VA Cattaro (Monténégro) 16-8 contre le Dinamo de Bucarest. Le Rari Nantes Savona sort vainqueur de son duel face au FTC Budapest par 12 buts à 3.

En fin d'après-midi, les joueurs hongrois se rattrapent contre les joueurs d'Odense : 34 buts à 3 devant la douzaine de supporteurs compatriotes esseulés dans les gradins. Les trois buts danois de Søren Brasholt, Heino Simonsen et Thomas Hultgren sont abondamment applaudis par la tribune officielle.

Devant une cinquantaine de spectateurs, le match suivant fut plus physique et disputé avec une accumulation d'exclusions, dont une exclusion définitive avec remplacement (EDA) pour le vainqueur italien. Savona bat 11-10 le Vaterpolo Akademija Cattaro. L'affiche de vingt heures voit donc la victoire du Montpellier Water-Polo 7-6 contre le Dinamo de Bucarest.

Le classement provisoire

La quatrième session aura lieu demain samedi 24 octobre, à partir de 17 heures avec Frem Odense contre le Dinamo de Bucarest pour éviter le zéro point final. À 18h30, certainement encore un match physique et disputé avec VA Cattaro contre FTC Budapest. À l'affiche de vingt heures, le Montpellier Water-Polo affrontera le leader provisoire du groupe A, le Rari Nantes Savona. Un match nul au moins garantirait mathématiquement une qualification et permettrait d'aborder le match dominical contre Cattaro avec sérénité.

Classement provisoire du groupe A après le troisième des cinq matchs.
Class. Club Pts J G N P pp pc +-
1. Rari Nantes Savona (Italie) 9 3 3 0 0 40 21 +19
2. Vaterpolo Akademija Cattaro (Monténégro) 6 3 2 0 1 52 24 +28
3. Ferencváros Torna Club Budapest (Hongrie) 6 3 2 0 1 46 19 +27
4. Montpellier Water-Polo (France) 6 3 2 0 1 38 21 +17
5. Dinamo Bucharest (Roumanie) 0 3 0 0 3 24 42 -18
6. Frem Odense (Danemark) 0 3 0 0 3 12 85 -73

Sources : Ligue européenne de natation, 23 octobre 2009, soir.
Légende : vert pour les places qualificatives au second tour, rose pour l'élimination.

Sources


Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews (voir la page de discussion pour plus de détails).
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).