Politique québécoise : le gouvernement Marois annonce une indexation des frais de scolarité

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

27 février 2013. – Dans le cadre du Sommet sur l'enseignement supérieur, le gouvernement Pauline Marois du Parti québécois a annoncé qu'il indexerait les frais de scolarité universitaires en fonction de l'augmentation du revenu disponible des familles québécoises, soit une moyenne de 3% par année. La première ministre a justifié cette mesure en disant qu'elle était « responsable, raisonnable, juste. Ça l'est pour les universités, ça l'est pour les étudiants, ça l'est pour les Québécois ».

Les associations étudiantes présentes au sommet se sont dites déçues par rapport à cette décision et ont expliqué qu'elles consulteraient leurs membres sur la suite des choses. Cette hausse de trois pourcents par année causera une augmentation annuelle de 70$ par étudiant et permettra de rapporter au gouvernement 187 millions de dollars par année.

Source[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 27 février 2013

Jour suivant avant