Le traité de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne est compromis

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

Page actualisée Page actualisée : 30 octobre 2016 — « Signature de l'accord de libre-échange Canada-UE »

Bannière de soutien à la contestation de l'accord commercial sur la façade du Parlement wallon à Namur le 19 octobre 2016.

24 octobre 2016. – Rien ne va plus dans les négociations de l'accord économique entre le Canada et l'Union européenne (AECG). Alors que les représentants canadiens ont claqué la porte aux pour-parlers, le gouvernement belge annonce qu'il ne peut ratifier l'entente. « Je pense que c'est impossible [d'arriver à une entente] et nous avons décidé de retourner chez nous » a déclaré Chrystia Freeland, ministre canadienne du commerce international.

Pourtant, les 28 états membres sont tous favorables, incluant la Belgique, mais seule la région de la Wallonie, qui représente 0,7% de la population utilise son droit de veto pour bloquer le projet.

Left pointing double angle quotation mark sh3.svg Il semble évident pour moi, pour le Canada, que l'Union européenne n'est pas capable maintenant d'avoir un accord international même avec un pays qui a des valeurs si européennes comme le Canada. Et même avec un pays si gentil et avec beaucoup de patience comme le Canada Right pointing double angle quotation mark sh3.svg

— Chrystia Freeland, ministre du Commerce international du Canada

Le parlement Wallon est inquiet des menaces que l'AECG fait peser à ses yeux dans le domaine agricole, des services publics ou des mécanismes d'arbitrage en cas de conflit entre les États et des investisseurs et demande d'avantage de garanties. Le gouvernement a donc réitéré le rejet de l'ultimatum canado-européen. « Nous ne sommes pas contre le libre-échange, ou les traités commerciaux. Mais notre niveau d'exigence est élevé. » a déclaré le ministre-président de la Wallonie, Paul Magnette.

Selon Donald Tusk, président du Conseil européen, l'accord de libre-échange avec le Canada (CETA) pourrait être le dernier traité commercial négocié par l'UE si les négociations échouent, tout en précisant que « les négociations sont toujours en cours » pour tenter de répondre aux craintes émises par la Wallonie.

Icône d'un haut-parleur
Ce fichier audio a été créé d'après la version datant du 24 octobre 2016, et ne reflète pas les modifications ultérieures de l'article.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 24 octobre 2016

Jour suivant avant