La caféine pour la santé de nos neurones ?

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La caféïne aurait des effets contre des tares du vieillissement.

24 octobre 2016. – Des chercheurs de l'université de Lisbonne et de l'Inserm ont associé la caféine à l'un des mécanismes du ralentissement du déclin cognitif lié au vieillissement, qui offre également une protection contre certaines maladies neurodégénératives telles que l'Alzheimer.

Mécanisme

Selon David Blum de l'Inserm, la caféine entraine une meilleure régulation du stress et protège les neurones contre les effets délétères de ce dernier. L'alcaloïde agirait sur les récepteurs neuronaux A2AR en empêchant leur activation. Une surexpression de ces récepteurs dans les zones du cerveau associées à la mémoire, chez le rat, a entrainé une augmentation de la concentration en glucocorticoïdes, qui sont toxiques pour les neurones à concentration élevée.

Les rats ont également montré des difficultés à mémoriser des endroits visités dans un labyrinthe et ainsi, la surproduction de récepteurs A2AR fut associée à des troubles de la mémoire et au déclin cognitif lors du vieillissement. En effet, ces récepteurs neuronaux sont nombreux chez les victimes de la maladie d'Alzheimer et contribueraient aux troubles.

Ainsi, la caféine, en bloquant l'activité des récepteurs A2AR, empêche l'emballement du système de gestion du stress et protège les neurones.

Icône d'un haut-parleur
Ce fichier audio a été créé d'après la version datant du 24 octobre 2016, et ne reflète pas les modifications ultérieures de l'article.


Source[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 24 octobre 2016

Jour suivant avant
  • Page Santé de Wikinews Page « Santé » de Wikinews. L'actualité de la santé dans le monde.