La France lance ses premières frappes aériennes en Syrie

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chasseur Rafale de l'Armée de l'air

Les premières frappes de la France sur le territoire syrien contre le groupe armé État islamique, ont été annoncées par la présidence de la République qui précise agir en autonomie.


27 septembre 2015. – Bien que le communiqué n'indique pas quand les frappes sur le sol syrien sont intervenues ni où, Le Monde indique que certaines d'entre elles auraient eu lieu dans le centre de la Syrie, à Rakka, jeudi dernier le 24 septembre. La France viserait des « centres de formation de combattants étrangers », selon le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui s'oppose à ce que Bachar el-Assad soit impliqué dans le processus.

Left pointing double angle quotation mark sh3.svg Notre pays confirme ainsi son engagement résolu à lutter contre la menace terroriste que constitue l'EI. Nous le ferons à chaque fois que notre sécurité nationale sera en jeu Right pointing double angle quotation mark sh3.svg

— Président de la République française


Dans l'après midi, François Hollande a ajouté devant l’assemblée générale des Nations unies, que les frappes avaient visé un camp d’entraînement de djihadistes près de Deir Ezzor, dans l’est du pays.

La France est déjà engagée en Irak dans le cadre de l'opération Chammal, où elle a mené quelque 200 frappes depuis septembre 2014.

Article connexe[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 27 septembre 2015

Jour suivant avant