L’utilisation de Wikipédia dans le cadre d’un cours de psychologie sociale et interculturelle

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
WikiNews-Logo Projet pédagogique-fr.svg

Voir aussi

Cet article montre comment des professeurs de l'Université libre de Bruxelles enseignent avec Wikipédia.

25 mai 2013. – Dans le cadre du cours de « Questions approfondies » dispensé aux étudiants de deuxième année de master spécialisée en psychologie sociale et interculturelle de l'Université libre de Bruxelles, les étudiants ont été encadrés pour rédiger des articles de Wikipédia en français sur des thèmes de leur choix dans leur domaine de compétence.

Un exercice de rédaction sous contrôle[modifier | modifier le wikicode]

Outre la qualité du contenu, les professeurs ont spécifié des contraintes en termes de taille (+/- 8000 mots) et de forme. L’objectif étant d’atteindre le statut d’un article de « qualité » et de le soumettre comme tel à Wikipedia, dont des utilisateurs chevronnés, les « wikipédiens », valident le contenu. Wikipedia propose en effet des normes strictes définissant un « article de qualité ». Outre l’article lui-même, les étudiants devaient émettre un feedback par rapport à l’article proposé par un autre groupe. A la fin du cours, la démarche se clôturait par la soumission de l’article au site Wikipédia afin qu’il soit agréé comme article de qualité (le résultat de cette évaluation par les « wikipédiens » n’entrait toutefois pas en compte dans la note).

Objectifs pédagogiques[modifier | modifier le wikicode]

Ce choix répond à la volonté de développer les compétences suivantes:

  • Mettre en œuvre des savoir-faire acquis dans le domaine de la recherche bibliographique.
  • Être en mesure de synthétiser un vaste ensemble de ressources sur un thème susceptible de rencontrer l’intérêt du public.
  • Communiquer au grand public le résultat de cette synthèse.
  • Être en mesure d’évaluer la qualité d’un article Wikipédia.
  • Être en mesure d’interagir de façon dynamique avec les « wikipédiens » afin d’améliorer le contenu de l’article tout en se conformant aux normes de l’encyclopédie en ligne.

Outre ces objectifs pédagogiques, cette activité a pour ambition d'améliorer le contenu de l’encyclopédie qui est actuellement lacunaire dans notre domaine.

Origine de la démarche[modifier | modifier le wikicode]

Notre démarche s’inspire de l’APS Wikipedia Initiative développée par l’Association for Psychological Science ((en)), principale association scientifique dans le domaine de la psychologie. Ce projet vise à enrichir le contenu de l’encyclopédie en ligne par le biais d’activités pédagogiques dans l’enseignement supérieur et en recourant aux savoirs des spécialistes du domaines. Les initiateurs du projet ont balisé l’ensemble des contenus accessibles dans le domaine de la psychologie sur le site Wikipédia. Cela leur a permis également d’identifier des « besoins » correspondant à des thèmes dont la couverture laisse encore à désirer. A notre grand regret, cette initiative ne concerne encore que la version anglophone de Wikipedia. Un tel répertoire n’existe guère en ce qui concerne la version en langue française, dont les contenus dans le domaine de la psychologie sont sensiblement plus pauvres que ceux de la version anglaise.

Mise en œuvre[modifier | modifier le wikicode]

((en)) Étude de cas d'enseignement avec Wikipédia

Nous inspirant d’une initiative du même type déjà menée au Canada, nous avons rédigé un vademecum destiné aux étudiants et balisant l’ensemble du cours: ce document comprend une série de tâches à effectuer à mesure de la progression de l’enseignement. Il précise des dates correspondant à chaque tâche ainsi que les modalités d’évaluation.

Il a également été nécessaire de nous initier au fonctionnement de Wikipédia avant de pouvoir l’enseigner aux étudiants. Heureusement, l’encyclopédie offre de nombreux outils pour ce faire. Il existe même un échantillon de ce plan que l’on peut adapter à son cours afin d’utiliser Wikipédia . On peut également trouver des exemples de cas pratiques et des difficultés rencontrées par des collègues.

Nous fondant sur ces documents, nous avons choisi de définir un agenda relativement strict. Celui-ci commençait par deux séances d’introduction à Wikipédia qui se déroulaient durant le mois de février, le cours se donnant au second quadrimestre. Les étudiants étaient invités à lire les documents décrivant les principes fondateurs de l’encyclopédie, à créer un compte (communiqué sur la page Wikipédia d’un des deux titulaires), à se familiariser avec l’éditeur de texte et à produire un brouillon d’article sur base d’un même document (la vie du psychologue social Henri Tajfel) pour s’exercer.

A l’issue des trois premières séances, le choix du thème devait être défini. A cet égard, le principal impératif résidait dans le fait que le thème ne fasse pas déjà l’objet d’un article de l’encyclopédie. Cette contrainte s’avérait peu coûteuse étant donné les lacunes importantes de l’encyclopédie dans le domaine concerné. Au vu du large public visé par l’encyclopédie, les contenus dans le domaine de la psychologie sociale seront très généraux et visent avant tout à vulgariser des questions assez vastes, ce qui impliquait de bénéficier d’une vision panoramique de la littérature sur le sujet. L’article pouvait concerner soit un concept, une thématique ou une théorie relevant de la psychologie sociale ou interculturelle, soit un auteur actif dans ce domaine, soit encore un événement ou un phénomène décrit et éclairé à travers une lecture psychosociale. Les articles pouvaient être rédigés individuellement ou par groupes de deux voire trois étudiants. Par ailleurs, les articles devaient être originaux et ne pouvaient se contenter de proposer une traduction d’un article publié dans une autre langue (sur Wikipédia ou ailleurs).

Une fois le thème défini, les étudiants étaient invités à faire part des sources sur lesquelles ils envisageaient de se fonder pour parcourir la littérature sur le thème choisi. Les titulaires les guidaient bien sûr dans ce choix. L’étape suivante consistait à élaborer un résumé de l’article de quelques lignes et à le publier le plus rapidement possible. Il eût été envisageable d’attendre que l’article soit complètement finalisé pour le publier. Nous aurions toutefois trouvé ce choix regrettable. L’intérêt de Wikipédia réside dans son caractère interactif: la communauté des « wikipédiens » réagissant aux contenus proposés et permettant de les améliorer. Un grand nombre d’articles de Wikipédia sont à l’état d’ « ébauche » et ne comprennent donc que quelques paragraphes. Les réactions à ces ébauches, et même aux titres des articles proposés, pouvaient d’emblée s’avérer éclairantes. Une fois les résumés mis au point et publiés (ce qui devait être fait pour la fin mars), les étudiants pouvaient à leur gré enrichir l’article. L’écriture des articles favorisait donc une approche qualitative progressive: on met des contenus courts de qualité en ligne que l’on agrémente petit à petit plutôt que de mettre en ligne en une fois une œuvre « terminée ».

Une fois que les groupes étaient satisfaits de leurs articles complets, ceux-ci devaient être mis en ligne et soumis à un autre groupe pour évaluation (pour la mi-avril). L’évaluation des articles devait se faire selon les normes Wikipédia. Dès le feedback reçu via l’interface Wikipédia elle-même (chaque article ayant sa propre «  page de commentaires »), les étudiants devaient l’améliorer et, pour la fin avril, ils pouvaient, s’ils le souhaitaient, le soumettre comme «  article de qualité » au site. L’évaluation se faisait sur base d’une version imprimée de cet article et d’un court document dans lequel les étudiants étaient invités à nous faire part de leur expérience par rapport à ce cours.

Pratiques des étudiants[modifier | modifier le wikicode]

Bien que les étudiants soient familiers avec l’encyclopédie en ligne, ils n’avaient, à une exception près, jamais abordé cette encyclopédie autrement qu’en tant que lecteurs. Il est probable que, chacun d’eux, dans le cadre de travaux universitaires, ait été amené à consulter des contenus Wikipédia. Mais ils n’avaient jamais eux-mêmes contribué à son enrichissement. Les coulisses qui se dissimulent derrière la « façade » accessible de Wikipédia constituaient donc une nouveauté pour eux. Nous avons noté diverses difficultés dans l’élaboration du projet. En voici quelques-unes:

  • Les articles Wikipédia se composent sur une interface qui comporte une syntaxe spécifique . Bien que relativement facile d’accès pour toute personne ayant un minimum d’expérience dans le domaine de la programmation informatique (en html par exemple), la maîtrise de la syntaxe de cet outil n’a pas été aisée pour tous. Comme nous n’étions nous-mêmes pas experts par rapport à cet aspect, l’apprentissage s’est souvent fait par entraide entre les étudiants, certains s’avérant rapidement plus aptes à l’utilisation de cet outil que d’autres.
  • Le choix des thèmes se révèle crucial. Des thèmes généraux s’avèrent clairement préférables. Ainsi, une étudiante, qui avait décidé de travailler sur un thème très précis («  l’approche interculturelle de Margalit Cohen-Emerique ») a vu sa page effacée par des Wikipédiens qui considéraient le contenu comme inapproprié. Elle a dû réorienter son article vers un thème plus général dans lequel s’inscrivait cette approche. L’article s’intitule actuellement « la méthode des incidents critiques » et comporte un section consacrée aux travaux de Cohen-Emerique, ce qui a permis de récupérer une partie du travail investi. A l’inverse, une étudiante a choisi un thème tellement large (le préjugé ), qu’il s’est avéré extrêmement difficile de proposer un résumé adéquat reflétant les écrits sur ce thème dans l’espace proposé.
  • La réaction des « wikipédiens » face à l’initiative ne s’est pas fait attendre. Celle-ci était généralement accueillie favorablement mais ils se montraient parfois fort critiques quant à certains aspects formels des articles. En effet, la structure des articles est formalisée et chaque partie doit comporter des éléments bien précis. Ils pouvaient également critiquer la présence - ou l’absence - de certains contenus (même si les commentaires sur le fond s’avéraient plus rares). Les étudiants devaient donc parfois argumenter via la page de discussion pour justifier leurs choix. Dans certains cas, en particulier lorsque les remarques étaient justifiées, ils s’inclinaient bien sûr. De cette façon, les étudiants nouaient souvent des contacts prolongés avec des wikipédiens qui suivaient le développement de l’article. À travers ces relations avec une audience externe, les étudiants pouvaient trouver dans l’activité un sens qui dépassait l’activité pédagogique elle-même : leurs productions étaient lues et commentées en dehors du cours.
  • Une difficulté particulière se présentait à des étudiants qui souhaitaient modifier une page existante (ce que nous avions, dans un cas, autorisé). Dans ce cas, il s’est avéré qu’il était important de préalablement annoncer les changements proposés, afin d’obtenir l’aval des wikipédiens, avant de les mettre en œuvre. Proposer les changements immédiatement se serait heurté à un « tir de barrage » immédiat. L’utilisation de Wikipédia demande donc de faire preuve de qualités diplomatiques remarquables! C’est également un exercice d’argumentation dont nous n’avions guère soupçonné l’intensité. Toutefois, il importe de relativiser cet aspect: certains articles n’ont fait l’objet d’aucun retour de la part des wikipédiens. Ceci est par exemple le cas de l’article sur le « préjugé », pourtant l’un des plus visités.
  • La soumission comme « article de qualité » s’est avérée une exigence trop importante. Bien que nous soyons globalement fort satisfaits des productions des étudiants, seul un article a pu atteindre ce niveau d’exigence, qui s’avère particulièrement difficile pour des novices, lors de la première année de cette expérience. C’est du reste ce dont nous avait averti un « wikipédien » mis au courant de notre projet.

Réaction des étudiants face à ce projet[modifier | modifier le wikicode]

Les étudiants ont accueilli ce projet avec un certain enthousiasme. Ce cours s’inscrivait à une étape particulière de leur parcours universitaire: le tout dernier quadrimestre du cursus de Master, qui suivait leur dernier stage professionnel. Retourner sur les bancs de l’université après cette expérience sur le terrain n’est pas toujours facile, et encore moins affronter des cours ex cathedra; qui impliquent une relative passivité de la part des étudiants. A l’opposé, le projet Wikipédia leur permettait de faire preuve d’autonomie dans le choix de leurs problématiques et dans l’élaboration de leur article. Ils trouvaient, du moins nous en avons eu l’impression, une certaine gratification dans le fait de voir les savoirs et compétences accumulés au cours de leur master trouver une forme concrète dans ce projet et surtout, de pouvoir en faire bénéficier le grand public. Enfin, pour certains étudiants, ce cours a été une occasion de démystifier certains aspects de l’utilisation des applications en ligne et de les rendre davantage confiants dans ce domaine. Ceci s’applique en particulier à l’apprentissage de la syntaxe particulière de Wikipédia, un apprentissage susceptible d’être transféré à d’autres langages informatiques plus complexes.

La seule véritable séance ex cathedra était la première, durant laquelle nous présentions le projet et l’encyclopédie. Durant les séances suivantes, les titulaires suivaient les progrès des étudiants dans l’apprentissage de l’outil et l’assimilation des objectifs intermédiaires de l’enseignement. Outre l’activité «  en classe », de nombreux contacts avec les étudiants s’établissaient en ligne, par courriel et via la page de commentaires de l’article. Bien sûr, les titulaires lisaient régulièrement les productions des étudiants. La division des tâches entre les deux titulaires se faisant principalement selon leurs domaines de spécialisations respectifs par rapport aux thèmes choisis par les étudiants.

Si, lors des premières séances, les titulaires pourvoyaient des informations qu’assimilaient les étudiants, plus le cours avançait, plus les interactions s’organisaient dans la direction «  étudiants vers professeurs". Les cours devenaient pour nous des «  permanences », à présence facultative, durant desquelles nous nous contentions de répondre aux problèmes posés par les étudiants et de les guider dans leurs démarches. Du reste, après les premières séances, certains étudiants ont manifesté que la présence leur semblait parfois une perte de temps lorsqu’ils n’avaient pas de difficulté majeure à communiquer.

Le fait que le projet s’élabore sous forme d’un mini-réseau au sein de la «  classe » implique que les relations ne s’articulent pas uniquement entre professeurs et étudiants mais également entre les groupes d’étudiants eux-mêmes. Ceux-ci s’aidaient mutuellement dans la découverte de l’outil. Ainsi, un des aspects du cours résidait dans la critique d’une production d’un autre groupe. Les étudiants étaient par ailleurs invités à intégrer les contenus respectifs de leurs articles en fonction de leurs liens. Par exemple, l’article sur l’identité politique faisait appel à celui qui portait sur la théorie de l'identité sociale. L’article sur l’effet du témoin faisait écho à l’article sur le comportement prosocial, etc.

Conclusion[modifier | modifier le wikicode]

Globalement, le bilan de l’activité nous semble fort satisfaisant. Nous l’avons d’ailleurs poursuivi, avec le même succès, l’année suivante. Outre son intérêt pédagogique, qui nous semble manifeste, cette activité a contribué à enrichir l’encyclopédie sur des thèmes clés et à en améliorer son contenu. La popularité des articles réalisés dans ce cadre en témoigne.

Établissement scolaire[modifier | modifier le wikicode]

Université Libre de Bruxelles, Bruxelles - BELGIQUE
Centre de Recherche en Psychologie Sociale et Interculturelle (CRePSI) - Unité de Psychologie Sociale

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews (voir la page de discussion pour plus de détails).
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).


Une version plus longue de cet article est paru dans les actes d’un colloque : Klein, O., Licata, L. (2013), L’utilisation de Wikipédia dans le cadre du cours de psychologie sociale et interculturelle (Ma-2 en sciences psychologiques 2011-2012, ULB), in Actes du Colloque organisé le 26 février 2013 par le Pôle universitaire européen de Bruxelles Wallonie «  Génération Y, réseaux (anti)sociaux et enseignement : entre fascination et rejet », Bruxelles, Pôle universitaire européen de Bruxelles Wallonie, ULB, pp. 149 – 158. Cette version est présentée ici avec l’autorisation de l’éditeur.

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 25 mai 2013

Jour suivant avant