Gaza : quatre frappes aériennes de l'armée israélienne

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte de la bande de Gaza

27 mai 2015. – À l'aube de ce mercredi, l'armée de l'air israélienne a effectué quatre frappes aériennes sur la bande de Gaza, dans des camps d'entraînement du Djihad islamique à Rafah, Khan Younès et dans la ville de Gaza, selon des témoins palestiniens. Ces tirs ont été faits en représailles d'un tir de roquette, tiré ce mardi depuis la bande de Gaza et avec pour cible la région de Gan Yavné, à l'est de la ville portuaire israélienne d'Ashdod, dans le sud du pays. Aucune victime n'est à déplorer pour l'instant pour l'une ou l'autre attaque.

Le lieutenant-colonel Peter Lerner, porte-parole de l'armée israélienne, a déclaré que « ces frappes sont une réponse directe au Hamas et à l'agression contre des civils israéliens menée depuis la bande de Gaza », et que « le fait que le territoire du Hamas serve de base à des attaques contre Israël est inacceptable et intolérable et aura des conséquences ». En effet, le mouvement islamiste Hamas dirige de facto la bande de Gaza, mais il n'a pas revendiqué l'attaque. Pour certains médias israéliens, des tensions au sein du Djihad islamique auraient pu provoquer le tir de la roquette de mardi sans l'autorisation du Hamas.

Selon le Shin Beth, le service de sécurité intérieure israélien, le tir de mardi serait le troisième tiré de la bande de Gaza depuis septembre, le précédent ayant eu lieu le mois dernier, et à la suite duquel des chars israéliens avaient ouvert le feu sur une position du Hamas. Entre le 8 juillet et le 26 août 2014, Israël avait déclenché une guerre contre la bande de Gaza avec l'opération Bordure protectrice, qui a fait 2 273 morts : 2 200 Palestiniens (majoritairement des civils) et 73 Israéliens (majoritairement des militaires). L'objectif de cette guerre était de faire cesser les tirs de roquettes tirées depuis la bande de Gaza qui touchaient régulièrement Israël.

Ces évènements ont lieu le jour précis où l'ONG Amnesty International publie un rapport, dans lequel elle dénonce « une campagne brutale d’enlèvements, de torture et de crimes contre des Palestiniens accusés de “collaborer” avec Israël » de la part du Hamas. Y sont présentés les détails « [d]es exécutions sommaires d’au moins 23 Palestiniens et l’arrestation et la torture de dizaines d’autres ».

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 27 mai 2015

Jour suivant avant