Gambie : le président rentre au pays

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

28 janvier 2017. – Le nouveau président gambien Adama Barrow, successeur de Yahya Jammeh, élu le 1er décembre, est revenu de son exil au Sénégal après y être resté 11 jours.

Adama Barrow s'était en effet exilé au Sénégal en attendant que Jammeh, qu'il a battu aux élections du mois dernier, accepte de quitter le pouvoir et le pays. Jammeh, qualifié de dictateur, est finalement parti, le 21 janvier, pour la Guinée équatoriale, après avoir refusé pendant un mois et demi de concéder sa défaite, donnant ainsi naissance à la crise gambienne.

Barrow est revenu le jeudi 26, dans l'après-midi.

Scènes de liesse dans la capitale

Ce retour a provoqué des scènes de liesse à Banjul, la capitale du pays, la foule enthousiaste s'étant pressée en nombre pour ne rien rater de l'événement. Une scène comme les Gambiens en avaient rarement vues. Barrow a été acclamé.

De nombreux défis pour le nouveau président

Cependant, de nombreux défis attendent désormais le nouveau président. D'abord former un gouvernement. Puis organiser une « communication cohérente ». Ensuite calmer les attentes économiques de la population et en particulier des jeunes prêts à migrer vers l'Europe.
L'armée demeure aussi encore une menace, bien que ses principaux responsables aient accompagné l'ancien président Jammeh dans son exil et que le chef d'état-major, le général Ousman Bargie, se dise prêt à collaborer. Barrow est revenu au pays sous haute sécurité.
Adama Barrow devra également, à terme, s'affranchir de la tutelle sénégalaise.


Source[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 28 janvier 2017

Jour suivant avant
    Page
  • Page Gambie de Wikinews « Gambie »
  • de Wikinews.