France : pour Nicolas Sarkozy, les socialistes d'aujourd'hui ne sont plus républicains

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

22 avril 2015. – Nicolas Sarkozy estime que le parti socialiste français est « d'abord socialiste » avant d'être républicain.

Nicolas Sarkozy, lors d'une manifestation publique à Nice avec le député UMP Eric Ciotti, a déclaré que « Les socialistes ont fait le choix de la quantité. Nous faisons le choix de la qualité » avant d'indiquer que son camps politique se composait de « républicains avant toute chose », au contraire des « socialistes (qui) sont d'abord socialistes ».

D'après le trésor de la langue française informatisé (TLFI), les républicains sont favorable à la république en tant qu'organisation politique d'un État. Ils sont attaché aux principes de la république et l'exprime de manière politique. Ce nom a été utilisée par des organisation politiques diverses comme dans les expressions, Mouvement, parti républicain ; mouvement républicain populaire. Les républicains indépendants, de gauche.

D'après le magazine Challenges, Nicolas Sarkozy « répète en boucle » que « les socialistes d'aujourd'hui ne sont plus républicains, ils sont socialistes et rien d'autre », ceci alors même que le premier article de la section « notre parti socialiste » de la déclaration de principes de 2008 du parti socialiste commence par la phrase « Le Parti socialiste est un parti républicain ».

Pour Nicolas Sarkozy, « Ce mot, république, j’ai vu que ça ne plaisait pas à la gauche. (…) Va peut-être falloir qu’ils s’habituent  ». Pour lui « Quand ça fait mal, ils ne devraient pas crier si fort.  »

Par rapport aux affirmations de Nicolas Sarkozy, le premier secrétaire du parti socialiste française, Jean-Christophe Cambadélis a indiqué que « le socialisme c'est la République jusqu'au bout ».

De son côté, Gilles Boyer a indiqué en parlant de l'UMP « Nous sommes DES Républicains, nous ne sommes pas LES républicains ».

Pour Édouard Philippe, également de l'UMP, la République « rassemble des gens qui ont des conceptions différentes de l'intérêt général, mais qui se reconnaissent dans quelque chose de plus large. En nous nommant "Les Républicains", c'est comme si nous vidions la république de son sens. Je trouve cela dangereux ».

Par ailleurs, le dépôt de la marque « Les Républicains » à l'institut national de la propriété intellectuelle a déjà été contesté.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 22 avril 2015

Jour suivant avant