France : nouveau revers des socialistes aux sénatoriales de 2014

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'hémicycle du Sénat en 2009.
thumbs
Voir aussi
Articles sur Wikipédia
Localisation de la France
Localisation de la France

30 septembre 2014, France. – Pour la troisième fois consécutive, le parti du Gouvernement Valls a perdu, dimanche dernier, les élections sénatoriales et la majorité des sièges. La moitié des 348 sièges étaient en jeu au cours de cette consultation. Les socialistes ont perdu 31 sièges et en ont gagné 13, soit un solde négatif de 18. Ce scrutin est la conséquence de la défaite lors des municipales de mars dernier.

Les sénateurs sont élus au suffrage universel indirect. Les parlementaires, les conseillers régionaux et surtout les délégués des conseils municipaux constituent les grands électeurs. Ils sont aussi obligés, de par la loi, de voter ce dimanche.

L'événement concerne l'élection de deux sénateurs du parti nationaliste de droite, le Front national, du « Mouvement Bleu-Marine ». Le premier fut Stéphane Ravier dans les Bouches-du-Rhône, et le second David Rachline dans le Var.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • ((ca)) – Lladó Romero« El PS perd el Senat ». El Punt Avui+, éd. comarques gironines, page 16n° 1219729 septembre 2014.



Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 30 septembre 2014

Jour suivant avant