France : le Conseil constitutionnel annonce la liste des candidats au premier tour de l'élection présidentielle

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Entrée principale du palais de l'Élysée

19 mars 2007. – Le Conseil constitutionnel français a annoncé, lundi 19 mars 2007, par la voix de son président, Jean-Louis Debré, la liste des 12 candidats admis à participer au premier tour de l'élection présidentielle, dimanche 22 avril.

Le dépôt des candidatures était clos depuis vendredi 16 mars à 18 heures. Le Conseil a procédé, dans l'intervalle, à la vérification de la validité des formulaires de parrainages et à leur comptabilisation.

Outre l'existence d'un nombre de parrainages suffisant pour chaque candidat, le Conseil constitutionnel devait en outre s'assurer que « parmi les signataires de la présentation, figurent des élus d'au moins trente départements ou collectivités d'outre-mer, sans que plus d'un dixième d'entre eux puissent être les élus d'un même département ou d'une même collectivité d'outre-mer » [1].

Jean-Louis Debré n'a pas dévoilé, pour chaque candidat, le nombre des présentations (« parrainages ») reçues par le Conseil entre le 22 février et le 16 mars. Il s'est contenté d'indiquer que le Conseil avait reçu un nombre total de 16 900 formulaires, dont 16 615 ont été validés, et que 30 candidats avaient été appuyés par au moins une présentation valide.

Selon la statistique établie par le ministère de l'Intérieur, il y avait, au 10 février 2007, 47 762 personnes habilitées à présenter un candidat à l'élection du Président de la République, parmi lesquelles 36 695 maires, soit une proportion de 77,31% [2]. Le Conseil constitutionnel précise par ailleurs que, « en tenant compte du cumul des mandats », le nombre réel de signataires potentiels correspondrait à environ 42 000 [3]

La liste des candidats n'a pas été annoncée dans l'ordre alphabétique, mais dans l'ordre résultat d'un tirage au sort effectué par le Conseil : Olivier Besancenot, Marie-George Buffet, Gérard Schivardi, François Bayrou, José Bové, Dominique Voynet, Philippe de Villiers, Ségolène Royal, Frédéric Nihous, Jean-Marie Le Pen, Arlette Laguiller et Nicolas Sarkozy.

Le Conseil procèdera encore, pour chaque candidat, à un tirage au sort de 500 noms parmi tous les formulaires de présentation du candidat, et procèdera à l'affichage de ces noms dans ses locaux, ainsi qu'à leur publication au Journal officiel et sur son site Web.

La publication de la liste des candidats dans le Journal officiel étant prévue pour mardi, les éventuelles contestations de la liste des candidats sont recevables jusqu'à mercredi (« avant l'expiration du jour suivant celui de la publication au Journal officiel de la liste des candidats »).

Liste des candidats

Liste des candidats au premier tour de l'élection présidentielle du 22 avril 2007
Ordre alphabétique
Candidat Formation(s) soutenant le candidat Précédentes candidatures
Date Voix %
François Bayrou Union pour la démocratie française (UDF)
Cap 21
21 avril 2002 1 949 170 6,84
Olivier Besancenot Ligue communiste révolutionnaire (LCR) 21 avril 2002 1 210 562 4,25
José Bové   Néant
Marie-George Buffet Parti communiste français (PCF) Néant
Arlette Laguiller Lutte ouvrière (LO) 5 mai 1974
26 avril 1981
24 avril 1988
23 avril 1995
21 avril 2002
595 247
668 057
606 201
1 615 653
1 630 045
2,33
2,30
1,99
5,30
5,72
Jean-Marie Le Pen Front national (FN)
Mouvement national républicain (MNR)
Parti populiste
5 mai 1974
24 avril 1988
23 avril 1995
21 avril 2002
5 mai 2002
190 921
4 375 894
4 571 138
4 804 713
5 525 906
0,75
14,38
15,00
16,86
17,79
Frédéric Nihous Chasse, pêche, nature et traditions (CPNT) Néant
Ségolène Royal Parti socialiste (PS)
Parti radical de gauche (PRG)
Mouvement républicain et citoyen (MRC)
Néant
Nicolas Sarkozy Union pour un mouvement populaire (UMP)
Parti radical « valoisien »
Forum des républicains sociaux (FRS)
Néant
Gérard Schivardi Parti des travailleurs Néant
Philippe de Villiers Mouvement pour la France (MPF) 23 avril 1995 1 443 235 4,74
Dominique Voynet Les Verts 23 avril 1995 1 010 738 3,62
La liste des formations soutenant un candidat n'est pas indiquée par le Conseil constitutionnel, puisque le processus de candidature à cette élection est strictement individuel.

Observations

Le nombre de candidats habilités à se présenter au premier tour de l'élection présidentielle est en net reflux par rapport à 2002, annnée où avait été observé le record, avec 16 candidats. Les précédents scrutins présidentiels au suffrage universel avaient réuni :

Candidatures
avec un minimum
de 100 parrainages
1965 6 candidats
1969 7 candidats
1974 12 candidats
Candidatures
avec un minimum
de 500 parrainages
1981 10 candidats
1988 9 candidats
1995 9 candidats
2002 16 candidats

Sur les douze candidats habilités à se présenter au premier tour de l'élection présidentielle, la moitié avait déjà participé à un ou plusieurs scrutins présidentiels auparavant :

  • le record est détenu par Arlette Laguiller, soutenue par Lutte ouvrière, qui a déjà participé à cinq reprises au premier tour de l'élection présidentielle, en 1974, 1981, 1988, 1995 et 2002 ;
  • Jean-Marie Le Pen, président du Front national, s'il n'a participé qu'à quatre reprises à un premier tour, depuis 1974, sauf en 1981, année où il n'était pas parvenu à réunir les 500 parrainages nécessaires, a toutefois participé à un cinquième scrutin présidentiel puisqu'il avait été qualifié pour le second tour, en 2002, face à Jacques Chirac ;
  • les quatre autres anciens participants à une élection présidentielle ont chacun concouru à une seule reprise :

Les six autres candidats – José Bové, Marie-George Buffet, Frédéric Nihous, Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy et Gérard Schivardi – sont donc des « novices » dans ce que certains commentateurs ont coutume d'appeler « l'élection reine de la Cinquième République ».


On remarque également que, si le nombre de candidatures féminines en 2007 – quatre – est strictement égal à celui de 2002, la baisse du nombre total de candidats (12 au lieu de 16) entraîne une progression de la proportion de candidatures féminines. C'est également la première fois qu'une femme – Ségolène Royal – dispose, compte tenu des rapports de force électoraux, de chances sérieuses d'accéder au second tour de l'élection présidentielle.


Plusieurs candidats à l'élection présidentielle de 2002 avaient finalement renoncé à se présenter et avaient choisi de soutenir un autre candidat :

La grande inconnue reste pour le moment l'attitude du président de la République sortant, Jacques Chirac, qui a officialisé, dimanche 11 mars, son retrait de la « course présidentielle » en se réservant de faire part de ses choix « le moment venu ».

Notes

Sources

Sources francophones
  • Articles de Wikipédia sur les élections présidentielles de 1965, 1969, 1974, 1981, 1988, 1995 et 2002 (nombre de candidats admis à participer au premier tour de l'élection présidentielle et, à partir de 1974, scores des candidats de 2007 ayant déjà participé à ce type d'élection).