Selon un sondage, François Bayrou l'emporterait s'il atteignait le second tour de l'élection présidentielle

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wikinews France regional with colours.svg
Voir aussi


Wikipédia

20 février 2007. – C'est un petit bouleversement dans la campagne présidentielle en France : un sondage IFOP[1] pour LCI et Fiducial publié hier indique que le candidat centriste François Bayrou serait, s'il était présent au second tour, en position de battre et Nicolas Sarkozy, le président de l'Union pour un mouvement populaire pour l'instant en tête des sondages, et la candidate socialiste Ségolène Royal.

La tendance médiatique qui semblait promettre le second tour aux deux « poulains » des deux principaux partis français, semble donc s'affaiblir de plus en plus : ainsi, bien que Nicolas Sarkozy soit toujours en tête des intentions de vote d'après ce sondage (32%, soit -0,5 point en mois par rapport à janvier), la baisse de Ségolène Royal (25,5 %, -2,5%), la montée de François Bayrou (16 %, +3,5 %) et la stagnation de Jean-Marie Le Pen à 11%. Les projections pour le second tour sont les suivantes : dans le cas d'un duel Bayrou-Sarkozy, le premier l'emporterait avec 52% des voix, avec 54 % des voix dans le cas d'un duel Bayrou-Royal. Dans le cas d'un second tour Sarkozy-Royal, 53 % des voix porteraient le président de l'UMP à l'Élysée (+2% par rapport à janvier).

Notes

Sources