Cyclisme : Tom Zirbel contrôlé positif à la DHEA

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tom Zirbel, lors du Tour de Californie 2009
Tom Zirbel, aux championnats du monde contre-la-montre 2009
Déhydroépiandrostérone

28 décembre 2009. – Le coureur cycliste américain Tom Zirbel a été contrôlé positif à la déhydroépiandrostérone (DHEA)[1] lors des championnats des États-Unis du contre-la-montre, le 29 août dernier, où il s'était classé deuxième, tout comme en 2008.

Zirbel nie cependant s'être dopé : « Je n'ai jamais pris de DHEA. J'en ai entendu parlé pour la première fois à la suite de la positivité de mon échantillon A. Je ne sais pas comment cela est arrivé, mais quel que soit le résultat de l'échantillon B, je vais essayer de trouver, avec l'aide de scientifiques et de médecins qui m'ont aidé depuis que le résultat de l'échantillon A est connu », a-t-il déclaré au site Cyclingnews.com.

Les résultats de la contre-expertise[2], qui s'est déroulée il y a trois semaines, sont encore inconnus, et Zirbel a chargé Paul Scott, ancien membre de l'Agence mondiale antidopage (AMA), d'assister à son analyse. Si celle-ci se révèle également positive, le coureur originaire de Boulder, dans le Colorado, risque deux ans de suspension.

Âgé de 31 ans, Tom Zirbel, quatrième aux championnats du monde contre-la-montre de Mendrisio, avait signé un contrat avec l'équipe Garmin-Transitions pour la saison 2010 en septembre. À la suite de l'annonce du contrôle positif, la formation a rompu son contrat en l'attente des résultats de l'échantillon B.

Notes
Voir aussi : la série « Dopage dans le cyclisme »


Sources