Christchurch de nouveau frappée par des séismes

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vue aérienne de la cathédrale de Christchurch dont la flèche s'est à moitié effondrée lors du séisme du 22 février dernier.
Vue aérienne de la cathédrale de Christchurch dont la flèche s'est à moitié effondrée lors du séisme du 22 février dernier.

23 décembre 2011. – Alors que le séisme du 22 février dernier, où 181 personnes avaient trouvé la mort, est encore dans les mémoires, la terre de la seconde ville de Nouvelle-Zélande a de nouveau tremblé à la mi-journée. Deux secousses de magnitude 5,8 et 5,9 ont frappé à une heure d'intervalle la ville encore partiellement détruite. La première a été enregistrée à 13h58 (heure locale, 0h58 GMT) à une profondeur de 4 kilomètres, la seconde à 15h18 (heure locale, 2h18 GMT) à la même profondeur. Selon l'Institut d'études géologiques des États-Unis, leurs épicentres se situaient respectivement à 26 et 16 kilomètres de Christchurch.

Pour le moment, les autorités n'ont pas évalué les dégâts matériels et n'ont pas établi de bilan humain. La presse néo-zélandaise estime que 60 personnes seraient légèrement blessées et trois immeubles inoccupés se seraient effondrés pendant les secousses. L'Aéroport international de Christchurch a été fermé pendant quelques heures avant de rouvrir en fin d'après-midi. Certains édifices de la ville se sont effondrés ou ont été fissurés, les communications téléphoniques ont été coupées, selon la police 26 000 foyers seraient toujours privés d'électricité.

Invitée sur la chaine World News Australia, la député maire de la ville, Ngaire Button, s'est voulue rassurante : « Nos pensées vont aux habitants de Christchurch ce soir. Évidemment, nous sommes dévastés que cela se passe juste à cette époque de l'année, avant Noël. Mais nous espérons tourner la page au plus vite et fêter Noël dimanche, comme il se doit ».

Il y a un mois, une équipe de sismologues avait annoncé l'imminence d'un nouveau tremblement de terre, estimant à 46 % la probabilité d'un séisme d'une magnitude comprise entre 5,5 et 5,9 dans l'année à venir. Les séismes de ces derniers mois se sont produits sur une faille que les scientifiques n'avaient pas détecté jusqu'à présent. L'institut de sismologie néo-zélandais GNS Science pense que celle-ci a été inactive durant 16 000 ans, ce jusqu'en septembre 2010. La Nouvelle-Zélande est située sur la Ceinture de feu du Pacifique, à la frontière entre les plaques tectoniques australienne et Pacifique. On y enregistre jusqu'à 15 000 secousses par an.

Voir aussi

Sources



  • Page Nouvelle-Zélande de Wikinews Page « Nouvelle-Zélande » de Wikinews. L'actualité néo-zélandaise dans le monde.