Ceci est une page protégée.

Séisme en Nouvelle-Zélande : plus de 15 milliards de dollars de dégâts

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Une partie de la flèche de la cathédrale de Christchurch s'est effondrée.
La cathédrale est sérieusement endommagée.

Publié le 28 février 2011
La réparation des dégâts causés par le séisme dévastateur qui a frappé la Nouvelle-Zélande le 22 février coûtera près de 15 milliards de dollars, rapportent lundi les agences occidentales se référant au premier ministre néo-zélandais, John Key.

D'après le bilan précédent, les dégâts s'élevaient à 12 milliards de dollars. 90 millions de dollars seront versés aux personnes privées de travail par le tremblement de terre, a précisé M. Key.

Le responsable des opérations de secours, Jim Stuart-Black, a estimé que « retrouver quelqu'un de vivant sur l'un des sites que nous fouillons relèverait du miracle ». Une cinquantaine de personnes sont encore portées disparues. La région de Christchurch se prépare à affronter une tempête et des vents violents, qui pourraient stopper les équipes de secouristes. « Si l'on a de très fortes rafales, ça aura un impact sur les structures et affectera les opérations de secours dans les endroits où les bâtiments sont instables », a indiqué le maire de la ville Bob Parker.

Le séisme de magnitude 6,3 a frappé la deuxième plus grande ville de Nouvelle-Zélande, Christchurch (sud) en tuant 147 personnes. Le foyer se trouvait à quatre kilomètres de profondeur. Plusieurs édifices de la ville, y compris la cathédrale, ont été détruits et certains quartiers sont devenus inhabitables.

Photographies

Commons-logo.svg Voir plus d'images

Sources