Brexit : l'Union européenne et le Royaume-Uni concluent une entente commerciale

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Page actualisée : 31 décembre 2020 — « Brexit : le Royaume-Uni ne fera plus parti du marché unique de l'Union européenne le 1 janvier 2021 »

Image modélisée du Brexit

25 décembre 2020. – Les représentants de l'Union européenne (UE) et du Royaume-Uni sont finalement parvenus à une entente, le 24 décembre 2020, dans la négociation d'un accord pour gérer leurs relations commerciales après le 1er janvier 2021. Cette entente, fruit d'une négociation qui dure depuis dix mois, encadrera le commerce entre les deux entités après la fin officielle de l'entente économique qui liait encore les deux parties depuis la sortie du Royaume-Uni de l'UE. Ce sont des désaccords dans le domaine de la pêche qui ont été réglés en dernier, mais ils ont retardé la conclusion d'une entente plus tôt dans la journée. L'accord sera soumis à un vote au parlement britannique le 30 décembre, mais le principal parti d'opposition a déjà donné son appui à l'entente.

L'accord entre les deux parties permet d'éviter « une rupture désordonnée » de leurs relations commerciales, quoiqu'elles seront beaucoup plus ténues que ce qui était prévu à la suite du référendum de 2016 sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE. Les échanges commerciaux entre les deux parties sont évalués à 1 000 milliards d'euros. En l'absence d'accord, ils auraient été « soumis aux règles de l'Organisation mondiale du commerce ce qui signifie l'imposition de quotas et de droits de douane ». Les deux parties devront respecter plusieurs règles pour s'assurer de conditions de concurrence équitables, en particulier dans des « domaines tels que la protection de l’environnement, la lutte contre le changement climatique et la tarification du carbone, les droits sociaux et du travail, la transparence fiscale et les aides d’État ». Le non-respect de ces règles par l'une des deux parties pourrait entraîner l'imposition de droit de douanes. L'accord exclut toutefois le secteur financier, l'un des moteurs de l'économie britannique, qui devra faire l'objet d'une négociation particulière.

Voir aussi

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

25 décembre 2020

Jour suivant avant