Brexit : le Royaume-Uni ne fera plus parti du marché unique de l'Union européenne le 1 janvier 2021

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Image modélisée du Brexit

31 décembre 2020. – Le premier ministre britannique, Boris Johnson, et les dirigeants de l'Union européenne (UE) ont signé mercredi, le 29 décembre, l'accord post-Brexit. Le document de 1 246 pages détaille le compromis conclu entre les deux partis pour encadrer leurs relations économiques ; il sera en vigueur à partir du 31 décembre 2020 à 23 heures. La rupture marque la fin d'une union politique et économique qui aura duré 47 ans.

Le premier ministre britannique a affirmé devant ses députés que « le Royaume-Uni resterait le meilleur ami et allié de l’Union européenne, après en avoir été un membre peu convaincu ». Il a aussi mentionné que cet accord mettrait fin aux déchirements qui existe au Royaume-Uni à la suite du référendum de juin 2016 remporté par les « Brexiters » avec 51,6 % des votes.

Certains groupes parlementaires pro-européens se sont opposés à l'adoption de l'accord au parlement britannique, dont les députés du parti libéral démocrate et la formation indépendantiste écossaise (SNP). La décision de quitter l'Union européenne a d'ailleurs ravivé les volontés indépendantistes de l'Écosse qui avait voté, à 62 % pour, le maintien dans l'UE.

Voir aussi

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

31 décembre 2020

Jour suivant avant