Vallée d'Aoste : pour Marc Viérin, les réformes constitutionnelles ont une logique centraliste

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
le Conseil de la Vallée

26 octobre 2014. – La proposition de réforme du Titre V de la Constitution italienne par le Gouvernement Renzi « répond encore à une logique trop centraliste ». C'est ce qu'a déclaré le président du Conseil régional de la Vallée d'Aoste, Marc Viérin, lors de l'ouverture de la séance thématique le l'assemblée régionale consacrée à la réforme constitutionnelle.

Viérin a également ajouté « La partie du texte relative aux Régions et aux collectivités locales est, à mon sens, le point le plus faible du projet de réforme ». D'après le président du Conseil de la Vallée, le projet du Gouvernement « réduit les marges de l'autonomie régionale sous le prétexte de réduire le contentieux constitutionnel, mais pose les prémisses pour que ce dernier se renouvelle ». Viérin a demandé au Parlement « d'avoir le courage de remonter aux raisons profondes de l'autonomie territoriale, qui prennent leurs sources dans l'histoire et qui caractérisent la République des autonomies, préfigurée dans l'article V de la Constitution ».

Dans la même journée, le Conseil de la Vallée a approuvé à l’unanimité une résolution déposée par les chefs des Groupes lors de la séance extraordinaire de l’Assemblée convoquée pour discuter de la réforme du Titre V de la Constitution. Cette initiative invite les représentants de la Vallée d'Aoste au sein du Parlement italien à se faire, devant les Assemblées dont ils font partie, les porte-paroles des positions adoptées par le Conseil de la Vallée d'Aoste et de la communauté tout entière, et engage les Présidents de la Région et du Conseil à entreprendre dans tous les contextes qui leur sembleront opportuns, y compris en collaboration avec les autres Autonomies spéciales, toute action ou initiative visant à concrétiser les positions adoptées par l'Assemblée régionale. Dans cette résolution, le Conseil rappelle notamment :

« sa conviction que toute réforme de l'organisation de la République doit s'inscrire dans le cadre du fédéralisme et du principe de la subsidiarité. »

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 26 octobre 2014

Jour suivant avant