Véronique Courjault est condamnée à 8 ans de réclusion criminelle

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

19 juin 2009. – Le jury de la Cour d'assises d'Indre-et-Loire vient de rendre son verdict dans l'affaire mettant en accusation Madame Véronique Courjault. Cette dernière vient d'être reconnue coupable d'un homicide et de deux meurtres sur trois enfants dont elle venait d'accoucher. Elle est condamnée à 8 années de réclusion criminelle. Maître Henri Leclerc, l'un des trois avocats de la défense, avait plaidé la condamnation à un suivi sociojudiciaire, qui est une peine non privative de liberté, pour lui permettre de retrouver ses enfants et son mari, mais aussi et surtout, pour lui permettre de bénéficier des soins que son état nécessite, soulignant la difficulté à bénéficier de ces soins en prison.

Pourtant, la Cour d'assises d'Indre et Loire en a décidé autrement. Elle avait le choix entre une peine de prison avec sursis mise à l'épreuve, qui aurait permis une libération immédiate, mais contraint Madame Courjault à des soins, une peine de prison « sèche », et une peine de suivi sociojudiciaire. C'est vers cette deuxième alternative qu'elle s'est orientée après plus de 7 heures de délibéré. La famille s'est dite satisfaite, et notamment Monsieur Fièvre, le père de Madame Courjault qui « pensait à plus ».


Sources

  • Page Droit en France de Wikinews Page « Droit en France » de Wikinews. L'actualité du droit français.