Aller au contenu

Une fusée éclairante d'un avion de chasse russe endommage un drone américain au-dessus de la Syrie

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Une lame de l'hélice endommagée du MQ-9.
Source : United States Air Forces Central.

Publié le 27 juillet 2023
Le Commandement central des Forces aériennes des États-Unis a publié hier un communiqué indiquant qu'un avion de chasse russe Soukhoï Su-35 aurait « volé dangereusement près », à quelques mètres seulement, d'un drone américain MQ-9 effectuant une mission anti État islamique au-dessus de la Syrie dimanche dernier. Selon le communiqué, le pilote de l'avion de chasse russe aurait largué des fusées éclairantes, dont l'une a endommagé l'hélice du MQ-9, qui est revenu sain et sauf à sa base.

Le lieutenant-général Alex Grynkewich, le commandant central des forces aériennes américaines, a déclaré : « Le mépris flagrant de l'avion de chasse russe pour la sécurité aérienne porte atteinte à notre mission visant à assurer une défaite durable de l'État islamique. » Grynkewich a ajouté : « Nous appelons les forces russes en Syrie à mettre fin immédiatement à ce comportement imprudent, injustifié et non professionnel. »

Mardi, la Russie n'avait pas encore commenté cette affaire.

Le Su-35 lors de l'incident.
Source : United States Air Forces Central.

Selon des responsables américains, la fréquence des interactions entre les avions militaires russes et américains dans l'espace aérien syrien a augmenté. Le général Mark Milley, qui est le président de l'état-major interarmées des États-Unis, a déclaré aux journalistes lors d'une conférence de presse la semaine précédente : « Il y a une légère augmentation, mais je ne dramatiserais pas trop la situation. Je pense que nos forces disposent de règles d'engagement adéquates et d'autorisations pour se défendre. » Le général Milley a ajouté : « Quant à la raison de cette légère augmentation, je ne suis pas vraiment certain. Nous avons des analystes qui essaient de comprendre cela. »

Les deux pays maintiennent une présence militaire en Syrie, la Russie soutenant le régime du président Bachar el-Assad, et les États-Unis soutenant l'opération Inherent Resolve contre l'État islamique avec environ 900 soldats. Les gouvernements syrien et russe ont exprimé leur opposition à la présence des forces américaines en Syrie.

En mars, la Chambre des représentants des États-Unis a rejeté une résolution qui aurait exigé le retrait de cette mission.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews

avant Jour précédent

27 juillet 2023

Jour suivant avant