Un caméraman qatari abattu en Libye

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arab Spring map.svg

██ Départ / Mort (Libye) du chef de l’État ██ Manifestations prolongées et répression ██ Changement de gouvernement et manifestations ██ Manifestations prolongées ██ Protestations mineures

██ Pays non-arabes touchés par un mouvement social simultanément aux révoltes arabes
Les cinq dernier articles


Voir sur Wikipedia

13 mars 2011. – Un caméraman qatari travaillant pour la chaine d'information Al Jazeera a été abattu en Libye. Ali Hassan al-Jaber a été pris dans une embuscade alors qu'il travaillait avec son équipe dans le bastion rebelle de Benghazi. Après avoir été abattu, il a été transporté à l'hôpital, où il est mort des suites de ses blessures. Un second journaliste de la chaine a été blessé au cours de l'embuscade.

Rassemblement à Benghazi.

L'équipe avec laquelle travaillait Jaber travaillait pour le service arabe. Ils étaient retournés à Benghazi après avoir tourné un reportage sur une manifestation de l'opposition dans une ville voisine. Le groupe se rendait à une interview lorsque leurs voiture à été prise pour cible par des inconnus. D'après la chaine, ils auraient été « attirés » pour réaliser cette interview.

Le directeur général, Wadah Khanfar, a rendu hommage à Jaber sur le forum de la télévision. « Il fut l'un de ceux qui vivent, et finalement meurent, dans la recherche de la vérité. Nous sommes déterminés à exercer malgré cela. Nous ne pouvons pas sacrifier nos vies, sauf pour de nobles causes. Il n'y a pas de cause plus noble que la recherche de la vérité » a-t-il déclaré.

« Al Jazeera condamne le lâche assassinat, qui s'inscrit dans le cadre de la campagne malveillante du régime libyen visant Al Jazeera et son personnel » ajoute le réseau d'information. « Al Jazeera rappelle que l'agression ne peut affaiblir sa détermination à poursuivre sa mission, et à éclairer le public des événements en cours en Libye et ailleurs. Al-Jazira souligne que tous les auteurs et leurs complices seront poursuivis sans relâche et traduits en justice ».

Ali Hassan al-Jaber est le premier journaliste assassiné dans le conflit en Libye, débuté le 15 février dernier.

Sources