Ukraine : éradication des symboles soviétiques

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Déboulonnage de la statue de Lénine le 8 décembre 2013.

Déboulonnage de la statue de Lénine le 8 décembre 2013.


12 avril 2015. – Le Parlement ukrainien, la Rada, a adopté jeudi dernier une série de lois mémorielles visant à « rompre avec [son] passé soviétique » et à « désoviétiser » le pays. La série de lois votée par les députés ukrainiens met sur le même plan les régimes soviétique et nazi et criminalise la production et l'utilisation publique des symboles soviétiques. Selon les termes de la loi, les monuments à la gloire des responsables soviétiques doivent être démontés et les noms de rues, de localités ou d'entreprises faisant référence au passé communiste doivent être renommés. Ces nouvelles lois remettent en cause l'existence du Parti communiste ukrainien.

À l'annonce de ces nouvelles lois la diplomatie russe a dénoncé des lois « antirusses » et a accusé l'Ukraine d'utiliser des méthodes « totalitaires qui portent atteinte à la liberté de pensée, d'opinion ou de conscience » pour tenter « d'effacer de la mémoire collective des millions d'Ukrainiens » ayant combattu le fascisme lors de la Seconde Guerre mondiale. Ce à quoi le président ukrainien, Petro Porochenko, a répondu en estimant que la victoire aurait été impossible sans la contribution des 6 millions d'Ukrainiens qui avaient combattu dans les rangs de l'Armée rouge.

Du côté ukrainien, les nouvelles lois sont majoritairement saluées et beaucoup estiment que ces lois auraient dû être adoptées en 1991 lors de l'indépendance du pays tout comme cela a eu lieu en Pologne ou dans les pays Baltes où de telles lois existent toujours. Symbole de l'empressement des ukrainiens, plusieurs monuments dédiés à des figures du communisme ont été déboulonnés à Kharkiv par des inconnus dans la nuit de jeudi à vendredi. Vendredi soir, Petro Porochenko a de nouveau comparé les agissements de la Russie à ceux de l'Allemagne nazie : « En quoi l'Anschluss de l'Autriche en 1938, ou l'occupation des Sudètes sont-elles différentes de l'annexion de la Crimée ou des tentatives de séparer en 2014 le Donbass ».

Beaucoup d'analystes estiment que ces nouvelles lois sont trop radicales et risquent d'exacerber les tensions entre l'Est et l'Ouest du pays. Un dirigent de l'Est du pays a d'ors et déjà déclaré que « les autorités ukrainiennes ont lancé un processus irréversible qui va aboutir à la désintégration complète du pays ».

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 12 avril 2015

Jour suivant avant