Thaïlande : la première ministre destituée de ses fonctions par la justice

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Padlock-silver-medium.svg Cet article est archivé et il ne doit être modifié que pour de la maintenance (interwiki, orthographe, grammaire etc.). Toutes autres modifications seront annulées.


9139ri-Yingluck Shinawatra.jpg

7 mai 2014. – La Première ministre thaïlandaise, Yingluck Shinawatra, a été démis de ses fonctions par la Cour constitutionnelle. Elle est en effet accusée par la Justice d'avoir « abusé de son statut » lors du renvoi du Chef national de sécurité en 2011. Mais la Première ministre conteste ces accusations en assurant que cette décision avait été prise lors d'un conseil des ministres.

Alors que le pays sortait tout juste d'une grave crise politique, cette destitution risque de relancer les tensions internes du pays.

Les partisans de la Première ministre qualifient de « coup d'État judiciaire » la décision rendue par la Cour constitutionnelle.

Aucun nouveau Premier ministre ne pourra être nommé par le parlement, qui a été dissous en décembre 2013, avant les élections législatives du 20 juillet. Dans l'attente d'une nomination par le parlement, Niwattumrong Boonsongpaisan, ministre du Commerce et également vice-Premier ministre, a été nommé Premier ministre par intérim.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 7 mai 2014

Jour suivant avant