Télécommunications : un ver se propage par SMS sur Android

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Padlock-silver-medium.svg Cet article est archivé et il ne doit être modifié que pour de la maintenance (interwiki, orthographe, grammaire etc.). Toutes autres modifications seront annulées.


Android devient la cible favorite des crackers

27 juin 2014. – Android est le principal système d'exploitation mobile actuellement sur le marché. Android est donc une cible de choix pour les crackers !

Un ver nommé Selfmite, qui se propage pas SMS et qui redirige vers un site web, demande d'installer une application sur l'appareil mobile. En effet, par défaut Android refuse les téléchargements ne venant pas du Google Play pour des raisons de sécurité. Mais il est entièrement possible de modifier cette mesure de sécurité dans les paramètres. Par conséquent, peu de personnes ont eu ce ver, qui dérobe les contacts du téléphone pour les spammer.

Pour installer le ver, il faut lancer l'application malveillante installée par le site web.

Néanmoins, nombre d'applications provenant du Google Play demandent déjà l'autorisation pour lire des données sur le téléphone inutiles au bon fonctionnement des dites applications.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 27 juin 2014

Jour suivant avant
  • Page Télécommunications de Wikinews Page « Télécommunications » de Wikinews. L'actualité des télécommunications dans le monde.