Salon du Bourget : de belles commandes dès les premiers jours

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

A mi-parcours des journées professionnelles, les avionneurs ont déjà enregistré près de 40 milliards de dollars de commandes fermes

Le Dreamliner au décollage pour sa spectaculaire démonstration en vol

17 juin 2015. – Le 51e SIAE a ouvert ses portes lundi dernier, recevant la visite du président François Hollande qui avait tenu a s'y rendre dès le premier jour, avant son voyage en Algérie. Il a visité plusieurs kiosques dans la hall 2, notamment celui du groupe Safran et a déclaré à propos de l'industrie aéronautique française « C'est une filière qui permet à notre économie d'avoir une cinquantaine de milliards de chiffre d'affaires et une vingtaine de milliards d’excédent commercial, ce qui rend le pays très fier. »

Au cours de la journée, le salon a reçu d'autres visites officielles, en particulier celle de Ségolène Royal, ministre, notamment, de l'énergie et du commissaire européen aux affaires économiques et monétaires Pierre Moscovici. Ils ont, tous deux à peu de temps d'écart, visité à leur tour quelques grands kiosques du hall 2 dont les innovations sont adoptées aussi par les constructeurs américains. En effet, comme le faisait remarquer le P-DG de Boeing, James McNerney la veille du salon à propos des industriels français : « La qualité de vos ingénieurs est remarquable. Ils savent coopérer à l'échelle mondiale. »

Pendant ce temps, et dès le matin bien que le soleil n'ait pas été complètement au rendez-vous, les démonstrations aériennes se sont enchaînées, alliant les appareils civils et militaires, ainsi que, pour finir le spectacle de l'après midi, un planeur.

  • À noter : la démonstration de voltige de la directrice du Musée de l'Air et de l'Espace, Catherine Maunoury, toujours très à l'aise aux commandes d'un Extra 330SC.
  • À noter également : le décollage spectaculaire du Boeing 787 Dreamliner aux couleurs de la compagnie Vietnam Airlines, dont la vidéo de l'entraînement a fait le tour du web dès la fin de la semaine dernière. Au premier jour de la démonstration, Boeing en a tournée une nouvelle, embarquant, cette fois, une caméra dans le cockpit.

Au cours de chaque SIAE, se déroule le traditionnel duel des commandes entre Airbus et Boeing. Le volume des commandes fermes avait déjà atteint un montant de 23,5 milliards de dollars à la fin de la première journée, et est arrivé à 36,8 milliards de dollars (32,8 milliards d’euros) hier soir, ce qui représente 615 appareils vendus.

Outre les deux géants, le troisième constructeur mondial, le brésilien Embraer avait récolté, hier soir, plus de deux milliards et demi de commandes. Et le franco-italien ATR n'était pas en reste, avec un total de près de 2 milliards de dollars.

Malgré toutes les crises, la demande d'avions civils reste en effet toujours importante, notamment de la part des compagnies aériennes du Moyen-Orient et d'Asie, ce qui conduit autant Airbus que Boeing à revoir leurs prévisions à la hausse pour les années à venir.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews (voir la page de discussion pour plus de détails).
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 17 juin 2015

Jour suivant avant