Référendum contesté aux îles Malouines

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les habitants des îles Malouines, au large de l'Argentine, se prononcent dans le cadre d'un référendum sur le maintien de leur statut de territoire d'outre-mer du Royaume-Uni.

11 mars 2013. – Les 10 et 11 mars, le Royaume-Uni, qui contrôle actuellement les îles Malouines au large de la cote sud de l'Argentine qui affirme avoir un droit historique sur l'archipel, organise un référendum d'auto-détermination où les habitants de l'archipel se prononcent sur leur appartenance ou non au Royaume-Uni, c'est-à-dire sur le maintien de leur statut de territoire d'outre-mer. 1 650 électeurs se sont inscrits pour ce référendum. Des observateurs étrangers seront présents afin de superviser son déroulement qui est compliqué à cause de la géographie de l'archipel qui comprend plus de 750 îles. Selon les sondages effectués auprès des habitants de l'archipel, qui se surnomment eux-mêmes les Islanders, le résultat du référendum sera à forte majorité pour la conservation de leur statut politique actuel. « Nous n'avons aucune envie d'être dirigés par le gouvernement de Buenos Aires » a déclaré Gavin Short, le président de l'assemblée législative locale. Il ajoute que le référendum servira à éliminer les doutes que la population des îles souhaite demeurer britannique.

Le Royaume-Uni a pris possession des îles en 1881 en y repoussant les Argentins qui y vivaient. L'Argentine a tenté de reprendre les îles par la force en 1982, mais le Royaume-Uni gagna cette courte guerre qui fit la mort de 649 soldats argentins, 255 soldats britanniques et trois habitants des îles Malouines.

L'Argentine et le Venezuela ont contesté ce référendum en clamant qu'il s'agit d'une manipulation d'un pays colonisateur et que les référendums d'auto-détermination ne peuvent être réclâmés quand la population a été implantée par la force. Ils ont reçu le support de d'autres pays d'Amérique latine. La militarisation des îles Malouines par le Royaume-Uni qui y a envoyé un navire de guerre moderne et environ 1 300 soldats et la découverte de pétrole au large de l'archipel qui est exploité et dont l'exploration continue par des compagnies britanniques sont les principaux facteurs qui ont poussé l'Argentine à contester la légitimité du Royaume-Uni sur ce territoire et à le revendiquer. De leurs côtés, les habitants de l'archipel souhaitent que le résultat de ce référendum sert à rediriger le débat sur leur propre autonomie plutôt que sur les revendications territoriales de l'Argentine.

De son côté, les États-Unis ont affirmé qu'elles ne se prononcent pas sur le référendum, mais qu'elles reconnaissent de facto l'administration britannique actuelle sur l'archipel.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 11 mars 2013

Jour suivant avant