Québec : le taux d’appui du premier ministre devient pharaonique

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François Legault

13 avril 2020. – Plusieurs dirigeants dans le monde obtiennent un appui médiocre face à la pandémie de COVID-19. Comme les 38 % d'appuis pour le président français, Emmanuel Macron, ou les 44 % du président Donald Trump. Mais ce n'est pas le cas du premier ministre du Québec, François Legault, qui fait presque l'unanimité avec un taux d'approbation de 94 %, surpassant même le score respectable du premier ministre du Canada, Justin Trudeau, qui obtient 66 % d'appuis. Ou encore son homologue ontarien, Doug Ford, (64 %). Du jamais vu dans un état démocratique.

L'ancien homme d'affaires a su garder la confiance de la population tout en lui imposant des sacrifices inédits. Désormais, politiciens et journalistes ont appris que remettre en question ses décisions revient à marcher sur des œufs auprès de l'opinion publique. Cela n'a cependant pas empêché le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec de critiquer publiquement le gouvernement en l'accusant d'utiliser la COVID-19 comme prétexte pour mettre en avant sa politique de coupe budgétaire dans la fonction publique.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Page Québec de Wikinews Page « Québec » de Wikinews. L'actualité québécoise dans le monde.
Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

13 avril 2020

Jour suivant avant