Québec : 5,5 M$ investi pour sécuriser les piétons aux intersections montréalaises

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
La Ville de Montréal investit 5,5 M$ pour doter ses intersections de feux de signalisation pour piétons.

27 mai 2021. – La Ville de Montréal souhaite que chacune de ses quelque 2300 intersections équipées de feux de signalisation routière soit également équipée de feux de signalisation pour piéton et de feux à décompte numérique. Le coût total de l’opération, qui est en cours et se déroulera jusqu’en 2028, est évalué à 163,8 M$.

En 2020, 274 intersections ont été équipées de feux de signalisation pour piétons, et on a déjà planifié le travail sur 251 intersections cette année. Les interventions aux intersections incluent également l'ajout de signaux sonores pour les personnes ayant une déficience visuelle, l'augmentation du temps alloué aux piétons pour traverser l'intersection et l'ajout de feux prioritaires pour le transport en commun.

M. Éric Allan Caldwell, responsable de la mobilité à la Ville de Montréal, explique : « À la base, les feux de circulation ont été faits pour fluidifier le trafic, pas pour sécuriser les piétons. Il y a vraiment un changement de paradigme dans le type de programmation qu’on fait. » Il ajoute que des démarches sont entreprises auprès du gouvernement du Québec pour installer des radars photo dans les rues de Montréal.

Des signaux sonores pour les personnes ayant des déficiences visuelles sont également ajoutés.

L’approche Vision Zéro

Montréal a adopté l'approche Vision Zéro en 2018. La Ville et 33 partenaires se sont engagés à prendre des actions pour réduire à zéro le nombre de décès et de blessés graves sur la route d'ici 2040.

Parmi ces actions : un programme d’amélioration de la sécurité routière aux abords des écoles primaires et secondaires ; l’identification, par un panel d’experts, d’une dizaine de failles du réseau routier et des actions à poser pour les régler ; et, finalement, après un accident de la route causant la mort, une équipe de fonctionnaires se déplace sur les lieux pour analyser le comportement des usagers et proposer des améliorations à l'aménagement.

Les résultats sont pourtant mitigés. En 2019, le nombre de décès sur les routes de Montréal a été le plus élevé depuis 2014, mais le nombre de blessés graves a diminué de 18 % par rapport à l'année précédente.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

27 mai 2021

Jour suivant avant