Aller au contenu

Pologne : les élections parlementaires et le référendum ont lieu le 15 octobre 2023

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Convention électorale du parti Droit et Justice à Katowice en 2023.

Publié le 15 octobre 2023

Aujourd'hui, le dimanche 15 octobre 2023, dans toute la Pologne, ont lieu les élections parlementaires ainsi que le référendum. Le vote au bureau de vote se déroule sans interruption de h jusqu'à 21 h.

En tout, 290 910 533 électeurs ont le droit de voter aux élections. Les élections se dérouleront dans 31 497 bureaux de vote.

Des dizaines de milliers de votes depuis l'étranger[modifier | modifier le wikicode]

Ancien hôtel Seligmann, actuelle ambassade de Pologne en France, 1-3 rue de Talleyrand, dans le 7e arrondissement de Paris.

En France, 19 858 personnes se sont inscrites pour voter. Dans l'agglomération parisienne, 11 522 électeurs se sont inscrits, dont 8 715 à Paris.

Au Émirats arabes unis, ce sont 2 643 personnes qui se sont inscrites sur le registre des électeurs. À Prague, environ 2 500 électeurs se sont inscrits. 20 673 personnes se sont inscrites en Belgique. Plus de 37 000 personnes se sont inscrites pour voter dans les 13 bureaux de vote aux Pays-Bas. 24 412 citoyens polonais se sont inscrits en Irlande.

En Allemagne, 108 727 personnes se sont inscrites pour voter dans les 47 bureaux de vote. Dans la circonscription consulaire de Berlin, 17 457 électeurs se sont inscrits, dans celle de Cologne, 47 000.

En Espagne et en Italie, les élections polonaises suscitent un intérêt record. En Espagne, 15 bureaux de vote ont été mis en place, avec plus de 24 400 électeurs inscrits. Huit bureaux de votes opèrent en Italie, où l'on attend la participation non seulement des Polonais vivant en Italie de manière permanente, mais aussi des participants à de nombreux voyages et pèlerinages.

Au Portugal, un nombre record de 3 900 personnes se sont inscrites sur les listes électorales.

1 642 électeurs se sont inscrits en Finlande pour participer aux élections nationales. C'est deux fois plus que lors des précédentes élections en 2019. Cette année, 1 051 personnes se sont inscrites pour voter à la commission de l'ambassade de Pologne à Helsinki, tandis que 591 se sont inscrites à Turku, dans le sud-ouest de la Finlande.

Un nombre record d'électeurs, 15 000, s'est présenté pour voter dans les cinq commissions mises en place dans toute la Suède.

160 772 polonais et polonaises se sont inscrits dans un nombre record de 77 bureaux de vote au Royaume-Uni, ce qui constitue également un record. C'est presque 63 000 inscrits de plus qu'il y a quatre ans et un record absolu en ce qui concerne les élections polonaises au Royaume-Uni. Sur ces 77 bureaux de vote, 51 se trouvent en Angleterre (dont 19 à Londres), 10 en Écosse, 4 en Irlande du Nord et 2 au Pays de Galles.

Le vote a déjà pris fin dans les derniers bureaux de vote aux États-Unis. Un nombre record de plus de 48 000 personnes se sont inscrites sur les listes électorales aux États-Unis. Les derniers bureaux à fermer leurs portes aux électeurs ont été les bureaux de Phoenix, San Diego, Los Angeles, Las Vegas, San Francisco, Seattle et Portland, où le vote s'est terminé à h du matin, heure polonaise. Au total, le scrutin s'est déroulé dans 52 bureaux de vote répartis dans 21 États et quatre fuseaux horaires. Dans les bureaux de vote comptant le plus grand nombre d'électeurs inscrits, notamment dans le New Jersey et à New York, ainsi qu'à Washington DC, de longues files d'attente se sont périodiquement formées devant les bureaux de vote.

Le vote à l'ambassade de Pologne dans la capitale du Mexique s'est terminé samedi 14 octobre 2023 à 21 h, heure locale (dimanche h en Pologne). Il y avait 327 électeurs inscrits à la commission électorale régionale de Mexico.

141 électeurs étaient inscrits dans le bureau de vote de Santiago du Chili. Dans l'ambassade de Pologne à Lima, dont la juridiction territoriale comprend le Pérou, l'Équateur et la Bolivie, 144 électeurs étaient inscrits. Il y avait 216 électeurs inscrits à l'ambassade polonaise de Buenos Aires, qui comprend l'Argentine, le Paraguay et l'Uruguay. Au Canada, les Polonais ont voté dans 12 bureaux de vote répartis sur quatre fuseaux horaires dans cinq provinces.

À Taïwan, le vote a commencé dimanche à h du matin, heure locale, soit h du matin en Pologne. Au total, 273 électeurs se sont inscrits dans le bureau de vote de Taipei.

En Lettonie, plus de 500 Polonais se sont inscrits sur les listes électorales, et en Lituanie, 350 personnes se sont inscrites. Des commissions sont également en place en Roumanie (où il y a 609 inscrits) et en Estonie (où il y a 201 inscrits). En Bulgarie, 900 personnes se sont inscrites sur les listes électorales et en Moldavie, 92 personnes se sont inscrites sur les listes électorales.

Des élections parlementaires tendues[modifier | modifier le wikicode]

Comme en 2019, la campagne électorale est marquée par la profonde opposition entre le parti de Jarosław Kaczyński, Droit et justice (PiS) et la Plate-forme civique (PO), principale formation d'opposition menée par Donald Tusk, à la tête de la Coalition civique.

Bulletin de vote utilisé pour le référendum.

Quatre questions référendaires[modifier | modifier le wikicode]

L'ensemble des questions du référendum sont mises en avant par le gouvernement Morawiecki II. Le référendum concerne des positions impopulaires que le parti Droit et justice (PiS) attribue à ses adversaires politiques.

Voici les questions posées au référendum :

  • Soutenez-vous la vente des biens de l’État à des entités étrangères, conduisant à la perte du contrôle par les polonais et les polonaises de secteurs stratégiques de l'économie ?
  • Soutenez-vous une augmentation de l'âge de départ à la retraite, y compris le rétablissement de l'âge minimal à 67 ans pour les hommes et les femmes ?
  • Soutenez-vous le retrait de la barrière située à la frontière de la Pologne avec la Biélorussie ?
  • Soutenez-vous l'admission de milliers d'immigrants illégaux du Moyen-Orient et d'Afrique dans le cadre du mécanisme de relocalisation forcée imposé par la bureaucratie européenne ?

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews

avant Jour précédent

15 octobre 2023

Jour suivant avant